psg-revue-de-presse

Revue de Presse PSG : Le point sur les départs, Sergio Ramos, Galtier… – Canal Supporters PSG 24-7

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mardi 2 août 2022. Retour sur la victoire du PSG face au FC Nantes (4-0) au Trophée des Champions, la belle prestation des Rouge & Bleu et la première réussie de Christophe Galtier, l’opération dégraissage se poursuit et Sergio Ramos en mode patron

Le Parisien est revenu sur les différents éléments positifs à retenir de cette rencontre face au FC Nantes. Longtemps snobé par Mauricio Pochettino, le 3-4-1-2 a été aligné par Christophe Galtier face aux Canaris. Et on peut dire que ce dispositif a été une véritable réussite. Le média français souligne que le club de la capitale a enfin pu exploiter les capacités d’Achraf Hakimi et de Nuno Mendes, tous les deux positionnés en piston. Les nombreux replis défensifs des joueurs offensifs, assez rares la saison passée, sont aussi à noter. Lionel Messi a usé du pressing sur la défense nantaise et s’est montré brillant sur certaines séquences offensives, tout comme Neymar qui s’est montré « efficace dans un rôle de second attaquant », explique Le Parisien. Défensivement, les quelques erreurs d’alignement pendant la tournée au Japon, ont été effacées face à Nantes hier, souligne le journal local. Le trio Sergio Ramos, Marquinhos et Presnel Kimpembe « apporte des garanties certaines à l’entame de la saison », et Christophe Galtier a opté pour deux milieux centraux capables de se projeter rapidement vers l’avant. Le match d’hier a prouvé que ce choix était une réussite. Le Parisien n’oublie pas la recrue Vitinha, qui a montré qu’il pouvait être un bon élément au côté de Marco Verratti, même s’il n’est pour le moment pas assuré d’être titulaire. « Généreux dans l’effort, à l’aise avec le ballon, et susceptible de toucher les attaquants rapidement », voilà comment Le Parisien décrit le milieu portugais après son match d’hier soir.

Le quotidien francilien fait le point sur les dossiers des départs. Comme le rapporte le média sur son site internet, le PSG est dans la nécessité de vendre quelques joueurs que ce soit les fameux « indésirables » (Herrera, Rafinha, Draxler, Wijnaldum, Kurzawa et Kehrer) mais aussi d’autres éléments qui restent avec le groupe (Icardi, Gueye, Paredes, Diallo, Kalimuendo, Dina-Ebimbe). Le Parisien confirme que Georginio Wijnaldum est bel et bien ciblé par l’AS Roma, et les deux club se sont rapidement mis d’accord sur un prêt avec option/obligation d’achat… Le problème reste le salaire du joueur qui est estimé à plus de 10 millions d’euros annuel et le joueur ne souhaite pas faire de concession sur ses émoluments.
Un autre milieu de terrain est au coeur des rumeurs depuis quelques jours, Gana Gueye est sur les tablettes d’Everton et les négociations sont à un stade avancé. Le joueur « ne renoncera pas à sa dernière année avec le PSG et est prêt à se battre pour du temps de jeu » mais « acceptera de partir avec un contrat solide, de 2-3 ans au moins et avec un bon salaire. » Ça tombe bien, le club anglais a fait du joueur sa priorité au milieu de terrain et possède « la surface financière suffisante pour boucler un transfert autour de 10 millions d’euros » comme le rapporte Le Parisien. Concernant Thilo Kehrer, l’intérêt de Séville est réel, et Paris dit « ne pas manquer de sollicitations » pour l’international allemand.
Au rayon des titis, Éric Junior Dina-Ebimbe garderait une belle cote en Allemagne et tout particulièrement du côté de l’Eintracht Francfort. Arnaud Kalimuendi a aussi de nombreux courtisans dont Rennes, Nice et Leeds. Le quotidien local assure que l’attaquant « veut des garanties au niveau du temps de jeu » et des « nouvelles discussions devraient avoir lieu cette semaine pour trouver la solution qui conviendra à tout le monde ».

Pour Le Parisien, Sergio Ramos revient en force dans ces premières semaines de la saison 2022/2023. Si tout n’a pas été parfait, “il n’a rien perdu de son côté offensif, tant dans sa façon d’aborder les tâches défensives que dans celle de se comporter dans la surface adverse.” Face aux Nantais, il a inscrit son troisième but en 933 minutes, un ratio intéressant pour ses coéquipiers de l’attaque. Les sourires en fin de match du groupe montre la sincérité de cette bonne humeur générale. “Ses échanges avec Christophe Galtier sur le bord de la pelouse ont souvent laissé transparaître une complicité naissante, ou tout au moins une communication facile. Dimanche, il fait d’ailleurs partie des joueurs qui sont tombés dans les bras de leur nouveau coach au moment de célébrer la victoire” écrit le quotidien francilien. Le nouveau coach parisien en a fait un de ses relais dans le vestiaire. L’ancien madrilène est un des leaders du vestiaire mais il devient aussi “un leader incontesté” sur le terrain.

L’Equipe revient sur l’excellente performance du PSG face au FC Nantes et revient sur le style de jeu mis en place par Christophe Galtier. A son arrivée, des doutes pouvaient subsister sur son “expérience limitée” en Ligue des Champions, mais aussi sur sa réputation d’entraîneur défensif, héritée de ses passages à Saint-Etienne, Lille et Nice. Adepte du 4-4-2, les équipes de Galtier ont surtout marqué les esprits “par leur discipline, leur équilibre et leur efficacité dans les transitions plus que par leur côté spectaculaire.” L’autre interrogation était aussi sa capacité à “gérer des stars” mais pour le coach parisien, la priorité est que « tout doit faire sens et respecter l’équilibre collectif , clé du succès à ses yeux” car il est de l’école des pragmatiques.
L’ancien niçois “n’a jamais caché son admiration pour Deschamps, capable de citer aussi bien Guardiola que Mourinho quand on lui demande ses références”. Le principal défi de Galtier sera de concilier son attaque de feu lincarnée par Neymar,Messi et Mbappél avec ses impératifs de compensation. Enfin pour L’Équipe, le système en 3-4-1-2 “semble prendre” avec une maîtrise quasi totale. Les Parisiens ont montré leur supériorité technique “au service du jeu et d’un esprit d’entreprise constant, loin d’une possession stérile qui colle peu avec les préceptes de son nouveau coach. Chacun a respecté son rôle et sa mission, mis de l’intensité” conclut L’Équipe.

#Revue #Presse #PSG #point #sur #les #départs #Sergio #Ramos #Galtier #Canal #Supporters #PSG

Leave a Comment

Your email address will not be published.