"La décision de Bamba Dieng est prise", notre interview de Seydou Bocar Seck, l'agent du prometteur attaquant sénégalais de l'OM

“La décision de Bamba Dieng est prise”, notre interview de Seydou Bocar Seck, l’agent du prometteur attaquant sénégalais de l’OM

Le dossier est sensible. Apprécié par les supporters olympiens qui considèrent qu’un bel avenir lui est promis, Bamba Dieng (22 ans) a disparu des terrains depuis le stage en Angleterre et n’a disputé aucune des trois dernières rencontres amicales alors qu’il était apparu en pleine forme lors des deux premières. Cette mise à l’écart interpelle. Son conseiller, Seydou Bocar Seck, a accepté de prendre la parole pour La Provence afin de faire le point au sujet du champion d’Afrique.

Comment analysez-vous la situation de Bamba aujourd’hui ?
Seydou Bocar Seck : Je ne dirai pas qu’elle est compliquée, mais elle est étrange. Pendant l’intersaison, j’ai reçu un appel classique du club pour me demander ce que Bamba comptait faire. Nous leur avons répondu que son projet s’inscrivait sur la durée à l’OM, qu’il souhaitait rester et n’envisageait pas de partir maintenant. Nous leur avons dit qu’il était concentré sur la saison 2022-23, la Ligue des champions et la coupe du monde à venir avec le Sénégal. Ils ont dit OK, et nous sommes passés à autre chose. Bamba a continué à se préparer. Il était blessé (victime d’une déchirure à la cuisse, il n’avait pas disputé le dernier match contre Strasbourg, le 21 mai, ndlr). Le diagnostic du département médical du club disait qu’il en aurait pour deux ou trois mois et que c’était assez sérieux. Il a pris la décision de sacrifier ses vacances. Même s’il n’était pas convoqué, il a choisi de rejoindre la sélection pour intensifier ses soins. Il a coupé trois ou quatre jours puis a repris par un stage de remise en forme et de réathlétisation. Ce qui fait qu’il a été disponible tout de suite à 100%.

Il est entré à la pause lors du premier match de préparation face à Marignane-Gignac-Côte Bleue (4-1), a marqué trois fois. Il a aussi joué la seconde période de la deuxième rencontre contre Norwich (0-3), puis n’a plus été utilisé par Igor Tudor. Comment jugez-vous cette mise à l’écart ?
Je ne parlerai pas de mise à l’écart, le coach prend les décisions qu’il faut pour l’équipe à l’instant T. Le joueur, quant à lui, s’adapte. Après, il est clair que pour Bamba, sa seule place, c’est sur le terrain.

Quelle est la position de Bamba ?
Sa position est celle de l’écoute, il attend de la communication de la part du club. Si le joueur n’est pas suffisamment bon, comme son nouveau statut dans la hiérarchie l’indique selon le coach, on attend qu’ils appellent et disent clairement : “écoutez, on juge que c’est insuffisant pour nous, veuillez trouver autre chose.” À partir de ce moment-là, on saurait ce qu’on a à faire. L’autre alternative pourrait être une méforme. Mais c’est une hypothèse à écarter… Il a montré suffisamment de choses pour qu’on ne pense pas cela. La préparation estivale est finie. Le bilan de l’OM, c’est cinq buts marqués. Il en a mis trois. Avec un temps de jeu réduit, il finit quand même meilleur buteur. Il est frustré mais il est aussi positivement touché des messages de soutien qu’il reçoit. Pas mal de personnes ne comprennent pas le traitement qui lui est réservé. Cela le conforte sur son choix et sur la voie qu’il a décidé de prendre qui est de rester au club, améliorer constamment ses performances, et rendre fier et heureux le peuple marseillais. On sait que les supporters sont assez exigeants. Il a compris que les gens pouvaient être durs, même si sa première saison a été plutôt satisfaisante, parce qu’ils croient en lui. Il a envie de le leur rendre. Si le problème est purement sportif, s’il y a quelque chose qui ne va pas, le minimum, surtout pour un joueur jeune en progression, c’est aller vers lui et de lui dire : “Il y a telle et telle chose qui te manquent. Travaille dessus”.

On a quand même l’impression que l’OM veut surtout le pousser à accepter l’idée d’un départ…
On n’en sait rien. De son côté, sa décision est prise. Il veut rester. L’OM, c’est son club. Il a l’intention de rendre aux supporters toute l’énergie positive qu’il reçoit par des bonnes performances sur le terrain.

Le contrat de Bamba court jusqu’en 2024. Y a-t-il eu des discussions pour une éventuelle prolongation ?
Non, jamais. Il y a eu une conversation téléphonique assez cordiale à l’intersaison où le club nous a demandé ce qu’on voulait faire cette saison. On leur a spécifié que l’avenir de Bamba était à l’OM et qu’il n’était pas question d’un départ à l’heure actuelle. Mis à part cela, aucune conversation concernant une potentielle prolongation.

#décision #Bamba #Dieng #est #prise #notre #interview #Seydou #Bocar #Seck #lagent #prometteur #attaquant #sénégalais #lOM

Leave a Comment

Your email address will not be published.