Grand Prix de Hongrie - Max Verstappen (Red Bull) : "Même avec le 360, nous avons gagné !"

Grand Prix de Hongrie – Max Verstappen (Red Bull) : “Même avec le 360, nous avons gagné !”

Max Verstappen part toujours pour gagner, mais il mentirait s’il prétendait qu’il la visait sur le Hungaroring. Samedi, après le problème de puissance qui l’avait empêché de défendre ses chances en Q3, il ignorait dans quelles conditions il pourrait participer au Grand Prix de Hongrie. Ce fut finalement avec un nouveau groupe propulseur, son troisième et dernier autorisé cette année par le règlement avant pénalité.

Dixième sur la grille, il a effacé d’emblée Valtteri Bottas et Daniel Ricciardo, réglé les cas des Alpine en six tours, puis celui de Lando Norris. Mais il a buté sur Lewis Hamilton, ce qui l’a incite à rentrer assez tôt. Pour mieux reprendre ces luttes qu’il aime, avec les Ferrari hors sujet en terme de stratégie et les Mercedes, sur lesquelles il faut désormais compter.

Grand Prix de Hongrie

“Quand je vois ce que Mercedes a fait en six mois, j’ai hâte de voir ce qu’ils feront en 2023”

IL Y A 3 HEURES

Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !

“Ça paraît dingue”

Curieusement, il a été la victime notoire de la piste glissante, sous un petit crachin, au 42e tour. Un 360° qui a redonné de l’espoir à Charles Leclerc ; un sursis, plutôt. Au final, il signe sa huitième victoire en 13 Grands Prix, la première de Red Bull en Hongrie depuis 2014, et il s’envole au championnat – si ce n’était pas déjà fait – avec un blindage de 80 points par rapport au Monégasque.

“J’espérais pouvoir me rapprocher d’un podium, mais nous avions une très bonne stratégie, nous étions vraiment réactifs, a-t-il réagi, à l’arrivée. Même avec le 360, nous avons gagné ! Ça paraît dingue d’avoir gagné en partant de la 10e place, surtout sur une telle piste où il est très dur de dépasser. Nous avons pris les bonnes décisions, on a fait de bons undercuts (dont un sur Hamilton) et on a fait un bon boulot ensemble. C’est vraiment l’une de mes meilleures courses. Je suis très content de l’avance que nous avons, mais bien sûr il faut continuer de pousser pour gagner d’autres courses.”

Verstappen devait démarrer en pneus “dur”

A un moment, le champion du monde en titre a aussi passé son coéquipier, Sergio Pérez, qui lui a en fait ouvert la porte. Le Mexicain, peu à l’aise dans la RB18 depuis vendredi, a sauvé la 5e place et apporté 10 points à Red Bull, posté 97 points devant Ferrari au championnat avant la pause.

“Cela a été une course fantastique !, s’est enthousiasmé Christian Horner, directeur de RBR. Tout le monde a réalisé une performance au top. Max a été exceptionnel, ajoutant même un peu d’effet à sa course (son 360), comme si revenir de la 10e place n’était pas assez difficile. La stratégie a joué un grand rôle dans notre victoire. Nous devions partir en pneus ‘dur’ mais nous avons changé les choses en raison des conditions ambiantes. Cette victoire nous donne une bonne avance avant la pause, mais il y a encore des points à améliorer. Ferrari est toujours rapide, Mercedes revient comme on l’a vu.”

“C’est bien d’aborder la trêve estivale aussi solidement, s’est félicité “Checo”, n°3 mondial, à cinq points de Leclerc. Après les qualifications, cela aurait pu être un mauvais week-end pour nous, mais nous avons récupéré de bons points, et c’était très plaisant d’avoir les Mercedes et les Ferrari en course avec nous. C’était une course assez délicate, surtout vers la fin, quand les conditions ont changé et surtout pendant la voiture de sécurité virtuelle (lors de l’abandon de Bottas) qui a fait que tout le monde a eu des pneus froids. Dans l’ensemble, nous avons été un peu malchanceux avec le voiture de sécurité virtuelle car nous allions potentiellement avoir Carlos [Sainz] et George [Russell], et je sentais que nous nous serions beaucoup rapprochés d’eux vers la fin. Je me sentais beaucoup plus rapide dans le dernier relais et avec quelques tours de plus, je pense que j’aurais pu monter sur le podium avec Max.”

Grand Prix de Hongrie

“Désastre”, “Sauvez Leclerc !” : La presse italienne ne pardonne plus Ferrari

IL Y A 6 HEURES

Grand Prix de Hongrie

Bonus-malus : Verstappen et Hamilton reviennent de nulle part, Leclerc y retourne

IL Y A 15 HEURES

#Grand #Prix #Hongrie #Max #Verstappen #Red #Bull #Même #avec #nous #avons #gagné

Leave a Comment

Your email address will not be published.