Galtier

Analyse CS – Les belles promesses tactiques de Christophe Galtier au PSG – Canal Supporters PSG 24-7

Ce 31 juillet 2022, Christophe Galtier s’est assis sur le banc du PSG pour la première fois en compétition officielle lors du Trophée des Champions, et l’a emporté 4-0 face au FC Nantes. L’occasion pour le club de la capitale de triompher pour le 11e fois de son histoire dans cette rencontre au sommet. L’ère Galtier a donc officiellement débuté par une victoire avec du beau jeu, des promesses à retenir, et un nouveau souffle… Retour tactique sur cette première !

Une équipe cohérente

Un des maux récurrents du PSG a trop souvent été de jouer avec une équipe coupée en deux. Les causes sont multiples mais celles-ci se concentrent principalement sur une ligne offensive qui ne défend pas, ou qui se replaçait mal voire pas du tout. Si on observe à la loupe le comportement des attaquants sur la rencontre de Trophée des Champions, cette époque semble bien lointaine et ce défaut majeur gommé. En effet, plus en détails, on a pu observer l’importance du replacement et de l’implication défensive attendue par Christophe Galtier. Il n’est pas question ici de s’emballer ou d’envoyer des phrases toutes faites, cependant il a été constaté pendant le match des séquences où Messi et Neymar étaient au pressing afin de contrarier les relances nantaises. Le nom de Sarabia n’a pas été oublié, mais l’international espagnol a lui pour habitude de défendre. Concernant La Pulga et le numéro 10 parisien ils ont, lors d’une grande partie de la rencontre, été les premiers au pressing sous les consignes et l’impulsion de Christophe Galtier à l’image de cette séquence, en vidéo, capturée par le compte Twitter @MarocPsg :

Cette implication défensive aura également permis aux hommes de Christophe Galtier d’être plus hauts sur le terrain, et être ainsi bien plus tranchants sur les transitions entre les phases défensives et offensives. L’ancien coach de l’OGC Nice, en conférence de presse d’après-match a déclaré : « Il faut toujours insister sur le replacement pour éviter que cette équipe soit coupée en deux« . On peut aisément dire que cette idée a été parfaitement appliquée lors de cette victoire au Trophée de Champions. Pour autant, il faudra multiplier les efforts toute au long de la saison si les joueurs souhaitent préserver cet équilibre. D’autant plus si le PSG évolue dans un système à trois défenseurs, où le manque d’implication défensive des attaquants pourrait très rapidement exposer le reste de l’équipe, et créer un surnombre quasi systématique en faveur des adversaires.

Une paire Neymar – Messi retrouvée ?

Dans un système en 3-4-1-2, beaucoup émettaient des doutes quant au placement de Neymar. S’il était redouté de voir la star brésilienne dans une position qui le briderait en second attaquant, le rôle attribué au numéro 10 du PSG était bien plus important dans le jeu des Rouge & Bleu. Pour imager cela, on peut s’appuyer sur les captures de la première grosse occasion du match avec un Neymar dans le cœur du jeu, qui laisse Messi et Sarabia prendre des courses verticales vers la surface de réparation :

Un positionnement intéressant, en alternance avec Leo Messi, qui permet à l’un comme à l’autre de s’emparer du rôle de chef d’orchestre et de mener le jeu, tant les deux bénéficient d’une qualité de passe et d’une vision de jeu bien au-dessus la moyenne. Alors pour les plus sceptiques qui pensaient voir Neymar dans cette position d’attaquant, Christophe Galtier a donné sa réponse hier. A côté des deux anciens barcelonais, on peut imaginer l’impact qu’aura un Kylian Mbappé avec les deux sud-américains qui tourne autour de lui : « L’apport de Kylian sera plus qu’un atout dans ce projet. Au staff et à moi de faire en sorte que l’entente entre les trois fonctionne et permette à l’équipe de marquer beaucoup de buts« , a déclaré le technicien français à l’issue de la victoire 4-0 face au FC Nantes.

Zoom sur l’aspect défensif

La fameuse défense à trois a été plutôt convaincante et solide sur cette rencontre. Les joueurs que sont Marquinhos, Ramos et Kimpembe se sont mis au niveau de ce système afin de fournir les efforts que celui-ci demande dans les phases de couverture. L’international espagnol est revenu au micro de Prime Video sur les sensations de l’arrière garde parisienne dans ce nouveau schéma : « Très bien, c’est un nouveau système aussi. On doit travailler ensemble avec Kimpembe et Marquinhos. On avait joué un peu la saison dernière, mais pas comme ça. On va travailler pour les mouvements, le timing et les couvertures. Il faut encore travailler la stabilité défensive, mais je pense que c’est un système solide pour notre niveau. Ça maintient le système offensif très haut et c’est bien de jouer avec trois défenseurs centraux« . Quand on se penche sur les individualités, on peut tout de même souligner quelques errements, notamment sur les duels.

Du côté des latéraux, on a retrouvé un Achraf Hakimi et Nuno Mendes très hauts sur le terrain. Les deux jeunes joueurs ont notamment pu profiter du travail des milieux, surtout l’international marocain, bien couvert par Marco Verratti et Sergio Ramos lors de ses montées.

Cela faisait bien longtemps qu’il était difficile d’être enthousiaste au moment d’analyser un match du PSG. Malgré une animation défensive à parfaire, il y a de quoi être enchanté autour de l’aspect offensif, tant sur les phases de jeu arrêtées que sur les contres. Un secteur de jeu souvent décrié, le milieu parisien gagne en qualité avec la paire Verratti – Vitinha, et c’est un réel motif de satisfaction qui sera également à travailler. Il est évident que le PSG de Christophe Galtier est une belle promesse, qui on l’espère, sera tenue.


#Analyse #Les #belles #promesses #tactiques #Christophe #Galtier #PSG #Canal #Supporters #PSG

Leave a Comment

Your email address will not be published.