Ligue 2 : Bordeaux et Saint-Etienne en invités surprises, deux montées au programme... Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle saison

Ligue 2 : Bordeaux et Saint-Etienne en invités surprises, deux montées au programme… Tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle saison

L’été bat son plein, mais le football français s’apprête à reprendre ses droits. La Ligue 2 redémarre, samedi 30 juillet, une semaine avant l’élite. Les remous estivaux et notamment l’incertitude concernant Bordeaux, annoncé un temps en National 1 avant d’être maintenu en deuxième division, ont déjà posé les bases d’une saison inédite à tous les niveaux.

Le passage à venir de la Ligue 1 et et de la Ligue 2 à 18 clubs va chambouler la compétition. Qui tirera son épingle du jeu quand d’autres boiront le calice jusqu’à la lie ? Franceinfo: sport fait le point. 

Saint-Etienne et le Paris FC en favoris

Les images d’une partie du public se ruant sur la pelouse, pétards et fumigènes à la main, sont certainement encore dans les têtes stéphanoises. Après une saison chaotique qui aura vu le club descendre pour la première fois en Ligue 2 depuis la saison 2003-2004, les hommes de Laurent Batlles, arrivé cet été dans le Forez, repartent à l’assaut de l’élite avec quelques avantages. Si de nombreux joueurs ont quitté le navire, dont Romain Hamouma, Arnaud Nordin et Wahbi Khazri, le nouveau technicien stéphanois a anticipé en allant chercher, dès le début du mercato, de l’expérience (Anthony Briançon, Jimmy Giraudon) et des valeurs sûres de la Ligue 2 (Dylan Chambost, Victor Lobry). Avec un budget bien supérieur aux autres pensionnaires, Saint-Etienne figure naturellement parmi les favoris à la montée.

>> Ligue 1 : Saint-Etienne, les cinq actes d’une saison dans l’enfer vert

Les Verts pourraient être accompagnés d’un habitué du haut de tableau depuis plusieurs saisons, le Paris FC. Le club francilien reste sur deux éliminations en playoffs pour la montée en Ligue 1 et pourra compter une nouvelle fois sur l’expérience de Thierry Laurey, habitué des montées avec Strasbourg et déjà présent la saison dernière. Côté recrues, l’ailier de Bruges Alimani Gory est transféré définitivement dans la capitale après une demi-saison prometteuse. L’ancien Montpelliérain et habitué des pelouses de Ligue 1 Paul Lasne vient renforcer le milieu. 

Metz et Sochaux en outsiders

De retour en Ligue 2 après trois saisons passées dans l’élite, le FC Metz a beaucoup changé à l’intersaison. Beaucoup de cadres sont partis comme Pape Matar Sarr, Vincent Pajot, mais aussi Nicolas de Préville ou même le coach Frédéric Antonetti. Mais le club lorrain a l’habitude de reconstruire, et de faire l’ascenseur entre les deux divisions. 

Quant à Sochaux, autre grand nom du football français, sa 5e place la saison passée, aux portes des barrages d’accession à la Ligue 1, a laissé des regrets mais a également ouvert l’appétit. Olivier Guégan, le nouvel entraîneur, rêve de faire encore mieux que ce meilleur résultat depuis que le FC Sochaux Montbéliard évolue en L2, en 2014.

L’interrogation : où va Bordeaux ?

Le club au scapulaire s’est sauvé administrativement il y a quelques jours, mais est-ce le cas sportivement ? En devant se défaire de certains de ses meilleurs joueurs (Sekou Mara parti à Southampton, Yacine Adli de retour de prêt à l’AC Milan, Timothée Pembélé de retour de prêt au PSG), Bordeaux s’est appauvri sportivement en attendant de connaître les situations de Hwang Ui-jo (12 buts en L1 la saison dernière) ou Alberth Elis (9 buts), deux des rares joueurs à s’être illustrés et dont la valeur marchande est assez importante.

Le mercato ne fait aussi que commencer dans le sens des arrivées même si le passage de Bordeaux devant la DNCG, lundi 1er août, devrait conditionner la fin de l’été des Girondins alors que le championnat débute ce week-end. Un véritable casse-tête.

Annecy, Rodez et Pau, même combat

C’est le Petit Poucet de la compétition. 29 ans après s’être frotté à la Ligue 2, Annecy fait son retour en deuxième division. Avec l’ancien Niçois devenu globe-trotter, Alexy Bosetti, les Haut-Savoyards viseront le maintien cette saison.

Pau et Rodez seront aussi dans le même cas et semblent, sur le papier, peu armés pour pouvoir lutter avec les grosses écuries comme Saint-Etienne, le Paris FC ou encore le FC Metz.

Le fait : seulement deux montées dans l’élite

Le changement, c’est maintenant. À partir de la saison 2023/2024, la Ligue 1 passera à 18, provoquant donc la relégation de quatre clubs, pour deux accessions provenant de Ligue 2. Les barrages d’accession sont donc mis entre parenthèses jusqu’à la fin de cette période de transition. La Ligue 2 passera, pour sa part, à 18 lors de la saison 2024-2025 et restera à 20 d’ici là. Elle fera pour cela descendre quatre équipes pour ne recevoir que deux montées en provenance du National. 


#Ligue #Bordeaux #SaintEtienne #invités #surprises #deux #montées #programme #Tout #quil #faut #savoir #sur #nouvelle #saison

Leave a Comment

Your email address will not be published.