Hugo Ekitike dévoile les coulisses de son arrivée au PSG !

Hugo Ekitike dévoile les coulisses de son arrivée au PSG !

La suite après cette publicité

Prometteur attaquant de 20 ans, évoluant sous les couleurs du Stade de Reims la saison passée, Hugo Ekitike a donc décidé de faire le grand saut. Direction la capitale française et le Paris Saint-Germain, champion de France en titre et fort d’un effectif pléthorique. Au milieu de toutes ses stars – Kylian Mbappé, Neymar Jr ou encore Lionel Messi pour ne citer qu’eux – le natif de Reims compte pourtant bien se faire une place et ne semble guère effrayer de cette effroyable concurrence. Interrogé par Le Parisien, le jeune international Espoirs n’a pas caché ses ambitions avec le club qu’il juge être «le meilleur au monde».

«Je suis un joueur à part entière du PSG. J’ai signé mon contrat. Il n’y a pas de pression à se mettre quand je viens à l’entraînement. Je suis heureux de pouvoir jouer avec eux, tranquille, et à vrai dire je dors super bien depuis que je suis à Paris (rires). Forcément, ça va vite avec tous ces top joueurs, mais je ne sens pas une grosse différence, non… ou alors j’ai vite pris le rythme. (…) Le danger n’est pas entré pas dans ma réflexion. Tous ceux qui se sont positionnés étaient de grands clubs. Je n’ai peur de rien, j’ai envie de découvrir le haut niveau. Le PSG est le plus grand club en France, mais aussi dans le monde. À partir du moment où on est ambitieux et on sait ce qu’on veut, pourquoi procéder par étapes ? C’est comme ça que j’ai réfléchi. Pour moi, on ne naît pas grand, on le devient», a tout d’abord assuré l’ancien buteur du Stade de Reims avant d’expliquer l’importance de Luis Campos dans sa décision finale.

«Le football est au centre de ma vie, je lui dédie mon existence !»

«J’ai eu un rendez-vous avec Luis (Campos) qui a beaucoup compté pour moi. C’était il n’y a pas si longtemps. On a beaucoup échangé, c’est quelqu’un que je considère énormément. J’avais envie de venir au PSG avant cet échange, mais ça m’a encore plus convaincu. Je ne mets pas de côté tout ce que Newcastle a fait pour que je vienne. Si j’avais dû partir à l’étranger, je serais parti là-bas. Mais quand le PSG vous veut et que vous êtes français, ça ne se refuse pas. Moi pour me convaincre, il faut parler sportif. Ce qui m’intéresse, c’est le jeu et ce qui peut être mis en place. (…) On a beaucoup discuté de ça, de sa vision, de la mienne et on était en totale osmose. Il me considère comme un joueur avec beaucoup de qualités et me prédit un futur intéressant. Je sais qu’il a confiance en moi, il pense que je vais faire de grandes choses et moi je lui rendrai cette confiance sur le terrain».

Relancé par ailleurs sur son profil de joueur, celui qui peut se targuer de 10 buts et 3 passes décisives en 25 matches de Ligue 1 la saison passée a, par ailleurs, précisé sa vision du football. Celle d’un attaquant efficace, capable d’apporter une pointe de fantaisie. Sans excès. «Non, je ne suis pas là pour faire le show, mais pour être décisif quand on me donnera l’occasion de jouer. Le job d’un attaquant c’est d’être efficace. Mais si je peux donner un petit bonus en rajoutant ma touche personnelle», a notamment assuré la deuxième recrue estivale du PSG avant d’envoyer un message à son entraîneur Christophe Galtier : «je n’ai pas encore spécialement parlé avec le coach, c’est une relation qui va s’installer avec le temps. Mais je sais que si je suis ici, c’est que le coach a donné son approbation et que je suis un joueur qu’il souhaitait avoir. À partir du moment où il me donnera sa confiance, je lui rendrai sur la pelouse et en dehors».

Interrogé, enfin, sur la pléiade de stars présente au Camp des Loges, Hugo Ekitike ne semble clairement pas impressionné, lui qui voit Kylian Mbappé comme «une source d’inspiration». «Mais pourquoi faudrait-il vivre avec des complexes d’infériorité ? Ils ont tous des carrières incroyables, ce sont tous de très grands champions. Mais ils ont commencé petits eux aussi, ils ne sont pas devenus de grands joueurs du jour au lendemain. Il y a eu un moment dans leur carrière où ils n’avaient pas de titre. Moi, j’en suis encore là. Alors plutôt que de faire des complexes, je me dis au contraire que j’ai la chance d’être au bon endroit et avec les bons joueurs pour progresser». Au plus haut niveau, l’ancien buteur de Vejle a désormais l’occasion de se faire un nom aussi retentissant que ceux présents à ses côtés. Une aventure extraordinaire qui pourrait débuter à Tel-Aviv lors du trophée des Champions face au FC Nantes dimanche prochain.

#Hugo #Ekitike #dévoile #les #coulisses #son #arrivée #PSG

Leave a Comment

Your email address will not be published.