Ménopause

Un spécialiste dévoile 7 astuces magiques pour ne surtout pas grossir à la ménopause !

Quand on fait référence à la ménopause, on se dit que c’est l’âge auquel les femmes ne peuvent plus accoucher. Certes, mais c’est plus compliqué que cela. Il n’y a pas que le fait d’être infertile. Tout le métabolisme féminin subit une importante transformation à partir de 45 ans.

Au-delà de cet âge, des transformations physiques et psychiques importantes surviennent. Parmi ces transformations, la prise de poids est semble-t-il l’une des plus difficiles à vivre pour une femme. Est-ce sans issue ? Un spécialiste livre quelques astuces. Retrouvez-les dans cet article.

1. Chouchouter sa flore intestinale

Flore intestinale ou microbiote intestinal est un ensemble de micro-organismes qui logent au niveau des intestins. Elle joue un rôle très important notamment dans la protection contre les microbes qui pourraient se loger dans l’intestin. Mal entretenue, elle peut causer des troubles du poids.

Selon Raphaël Gruman :

« Une flore intestinale pas adaptée favorise une formation colique importante, avec gaz et ballonnements qui vont amplifier le phénomène de ventre gonflé. »

Pour éviter cela, il faut consommer des probiotiques en mangeant des choucroutes, des olives et des kéfirs. Il faut aussi manger des produits riches en fibres comme les céréales complètes, les fruits et les légumes.

Source : Pexels

2. Pratiquer un sport

Ce n’est pas seulement pendant la jeunesse qu’on a besoin de pratiquer du sport. Au contraire, car c’est en vieillissant qu’on en a le plus besoin. Le métabolisme du corps ralentit avec l’âge. Voilà pourquoi il faut pratiquer du sport pour le booster.

Cependant, il faut bien choisir l’activité sportive à pratiquer. Raphaël Gruman, nous conseille de faire du cardio et du renforcement musculaire.

3. Dormir suffisamment

Ce n’est un secret pour personne, le sommeil est un élément-clé pour gérer son poids. Un des symptômes de la ménopause est le trouble du sommeil. Ce qui favorise en fait la prise de poids. Raphaël Gruman explique :

« Le sommeil est souvent perturbé pendant la périménopause. Or un mauvais sommeil perturbe les hormones de la faim, la ghréline et la leptine, ce qui favorise la prise de poids. »

Source : Pexels

Pour y remédier, il est conseillé de suivre un traitement hormonal substitutif ou de manger des compléments alimentaires adaptés.

4. Faire attention au sel

En quoi le sel peut-il nous faire grossir ? Le nutritionniste explique :

« Les fluctuations hormonales favorisent la rétention d’eau ce qui amplifie le phénomène de prise de poids. »

Le problème est que le sel accroît la rétention d’eau. Mais pas que ! Selon Raphaël Gruman, la forte consommation de sel augmente le risque d’hypertension artérielle à cet âge.

Ici, il n’est pas question de ne pas en consommer, mais d’éviter de saler à table. Il faut aussi éviter la consommation d’aliments très salés comme les chips, les plats préparés, la charcuterie, etc.

Source : Pexels

5. Y aller mollo avec le sucre

Enfants ou vieilles, prendre du sucre nous fait prendre du poids. C’est un fait. Cependant, c’est plus compliqué chez les femmes en ménopause, car elles ne dépensent plus autant d’énergie qu’un enfant.

Avoir trop de sucres simples dans l’organisme favorise la prise de poids. La solution est de remplacer les sucres simples par des sucres complexes tout en mangeant de la fibre pour ralentir le passage du sucre dans le sang.

6. Privilégier les aliments bio

À vrai dire, la prise de poids se passe surtout lors de la périménopause. C’est la période qui précède la ménopause. Pendant cette période, le cycle hormonal commence à changer. Or, les perturbateurs endocriniens agissent sur la production hormonale.

C’est ce qui peut entraîner la prolongation de la périménopause selon les nutritionnistes. Il faut éviter la prolongation de cette période, car c’est là que gérer son poids est plus difficile. D’après Raphaël Gruman :

« Une fois la ménopause installée, il est plus facile de gérer son poids et de ne pas en prendre. »

Ménopause
Source : Pexels

Pour éviter cette prolongation, la solution est assez simple. Il faut privilégier les aliments bio.

7. Réduire l’apport en calories

Cette astuce est la plus évidente. Vu que les personnes âgées ne dépensent pas beaucoup d’énergie, elles n’ont pas besoin de calories en trop. Donc pour éviter de prendre du poids, il suffit d’éviter les aliments trop riches en calories. À savoir les pâtisseries, le fromage et de limiter au maximum les matières grasses.

À la place, vous devriez augmenter l’apport en protéines.

#spécialiste #dévoile #astuces #magiques #pour #surtout #pas #grossir #ménopause

Leave a Comment

Your email address will not be published.