Tour de France : "Dans cette dernière semaine, Jonas Vingegaard est certainement le meilleur coureur du monde", assure Christian Prudhomme

Tour de France : “Dans cette dernière semaine, Jonas Vingegaard est certainement le meilleur coureur du monde”, assure Christian Prudhomme

“Dans cette dernière semaine, Jonas Vingegaard”, premier au classement général, “est certainement le meilleur coureur du monde”, a estimé Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, dimanche 24 juillet sur franceinfo. Au dernier jour de la compétition, il s’est aussi prononcé sur le bilan côté tricolore. “Quatrième [David Gaudu] et septième [Romain Bardet] au général pour les Français, c’est bien”, a-t-il jugé. Interrogé sur les soupçons de dopage, il a affirmé que “le cyclisme porte sa croix”.

franceinfo : Un Danois vainqueur du Tour de France qui s’élance du Danemark, ça tombe plutôt bien?

Christian Prudhomme : Oui, et en plus qui confirme dans le Lot, juste à côté du château de Cayx, possession de la famille royale du Danemark, ça tombe plutôt bien en effet. Ça prouve aussi que ce grand départ au Danemark avait peut-être quelque raison d’être. C’était d’abord sur la bicyclette de monsieur et madame Tout-le-monde que nous avions voulu partir du Danemark, parce que tout le monde là-bas va au travail ou à l’université à vélo, ou l’utilise pour s’amuser le week-end, mais il y a aussi des champions. La preuve.

Ce Tour 2022 a-t-il répondu à vos attentes de passionné ?

Avant le départ du Tour, le postulat de base, c’était : le meilleur coureur du monde, favori du Tour, le Slovène Tadej Pogacar, contre la meilleure équipe du monde, la surpuissante Jumbo-Visma. En fait, la stratégie de harcèlement dans la fameuse étape du Granon dans les Alpes a fait sauter Pogacar, et ensuite Vingegaard a confirmé, largement d’ailleurs, puisque il est certainement le meilleur coureur du monde dans cette dernière semaine.

L’autre homme fort, c’est Wout van Aert ?

Wout van Aert, aux talents multiples, qu’on avait déjà vu l’année dernière avec trois victoires d’étape. Il avait gagné à la fois la double ascension du Ventoux, le contre-la-montre final et la dernière étape sur les Champs-Élysées. Il en est déjà aussi à trois victoires d’étapes. Sa présence est constante : maillot vert, vainqueur d’étape dans à peu près dans tous les domaines. Il y aura peut-être une question qui se posera dans les années suivantes, c’est de savoir quel est son avenir, ce qu’il veut faire, et s’il ne doit pas, lui aussi, à un moment, tenter de viser le classement général du Tour de France.

Que penser du bilan des Français ?

Quatrième [David Gaudu] et septième [Romain Bardet] au général pour les Français, c’est bien. Alors, évidemment, on voudrait toujours qu’il y ait un successeur à Bernard Hinault. On savait avant le départ du Tour de France que ce ne serait sans doute pas le cas. David Gaudu confirme qu’il peut être présent au plus haut niveau. Il n’a pas eu le fameux “jour sans” qu’il avait vécu l’année dernière au Ventoux, parce que l’an passé, sans cette défaillance au Ventoux, il aurait sans doute fini aussi dans les cinq premiers, dans une équipe Groupama FDJ qui a été remarquable avec un Valentin Madouas, 11ᵉ au général, qui a été un soutien constant et puis un Thibaut Pinot plus loin évidemment, mais qui a essayé aussi d’apporter sa pierre à l’édifice, et puis un Romain Bardet qui a assurément tout donné pour finir une nouvelle fois dans les dix premiers du Tour de France.

Un seul être vous manque, Alaphilippe, et rien n’est plus pareil ?

Oui, d’autant que Julian Alaphilippe a gagné samedi au Tour de Wallonie, au Mur de Huy. Donc peut être aurait-il été en capacité de faire le Tour de France… C’est trop tard désormais. Il m’avait dit au départ du Tour, lorsqu’il n’a pas été sélectionné : “C’est comme ça”. On espère le retrouver au plus haut niveau, évidemment, pour défendre son double maillot de champion du monde.

Que répondez-vous à tous ceux qui continuent de douter de certaines performances ?

Le cyclisme porte sa croix, et il la portera longtemps encore. Il y aura toujours des doutes, plus que dans d’autres disciplines. Je ne sais pas si c’est complètement justifié, même si le vélo a sans doute davantage triché plus que les autres il y a quelques années. La façon de courir a complètement changé. La première heure de course est devenue d’une certaine manière une folie, puisque pour sortir, il y a une bagarre folle qui a parfois existé dans le passé, mais là, ça sort parfois avec des favoris du classement général ou avec des lieutenants des favoris du classement général. Ensuite, il y a eu aussi évidemment un changement de matériel, un matériel qui ne cesse de progresser et puis un vent favorable pratiquement tout le temps, mais je pense que c’est surtout ce passage en cyclisme total, j’ai vu cette expression quelque part, qui fait que les moyens ont augmenté.

Les contrôles sont là, il faut juste espérer qu’ils soient efficaces, tout simplement ?

C’est comme partout, dans toutes les disciplines, dans tous les domaines. La lutte contre la triche, qu’il s’agisse de sport ou d’autres activités, du journalisme ou de la politique ou dans l’organisation d’épreuves, elle existe, elle doit exister et continuer à exister, bien évidemment.


#Tour #France #Dans #cette #dernière #semaine #Jonas #Vingegaard #est #certainement #meilleur #coureur #monde #assure #Christian #Prudhomme

Leave a Comment

Your email address will not be published.