Matthijs de Ligt explique le choix Bayern Munich

Matthijs de Ligt explique le choix Bayern Munich

La suite après cette publicité

Le Bayern Munich est en feu. Cet été, les pensionnaires de l’Allianz Arena ont déjà recruté Noussair Mazraoui, Ryan Gravenberch et Sadio Mané. Hier, les Allemands ont officialisé l’arrivée de Matthijs de Ligt jusqu’en juin 2027. Pour le déloger de la Juventus, les Bavarois ont cassé leur tirelire puisqu’ils ont déboursé «la somme de 67 millions d’euros, payable en quatre ans, qui pourra être augmentée pendant la durée du contrat du joueur, pour une somme jusqu’à 10 millions d’euros (en bonus)», a précisé la Vieille Dame. De Ligt, qui portera le numéro 4, a rejoint hier soir ses nouveaux coéquipiers en tournée estivale à Washington. Avant cela, le joueur âgé de 22 ans a livré ses premières impressions lors d’un entretien accordé à Bild.

Comme pour Sadio Mané, le média allemand a eu un entretien exclusif avec le Hollandais, avant même qu’il s’exprime sur les médias du club ou en conférence de presse. Interrogé sur son arrivée à Munich, le défenseur a confié : «j’ai toujours suivi de près le Bayern Munich car c’est un club intéressant et performant. D’anciens joueurs néerlandais du Bayern comme Arjen Robben et Mark van Bommel m’ont toujours fait l’éloge de ce club. Tout le monde m’a assuré à quel point le Bayern est un club incroyable. De plus, je me sens toujours connecté à la mentalité allemande : travailler dur, être discipliné et avoir la bonne mentalité. J’ai senti qu’entre le Bayern et moi, ça irait très bien».

De Ligt ne voulait jouer qu’au Bayern Munich

L’international néerlandais aurait d’ailleurs pu rejoindre les Bavarois en 2019 après sa belle saison avec l’Ajax Amsterdam. «Il y a trois ans, il y avait en fait beaucoup de discussions, également avec d’autres clubs. J’ai fini par aller à la Juventus et je suis reconnaissant d’avoir franchi cette étape à ce stade. Mais depuis un certain temps, il y a eu des conversations répétées entre Mino Raiola (son agent décédé en avril) et Hasan (Salihamidžić, directeur sportif du Bayern), qui n’arrêtait pas de me poser des questions. La relation entre le Bayern et moi a toujours existé». Après un premier rendez-vous manqué, De Ligt et les Munichois se sont enfin unis. Pourtant, d’autres clubs, dont Chelsea, ont tenté leur chance avec le joueur cet été.

«J’ai été très impressionné que toute la direction du Bayern m’ait donné le sentiment dès le début que le club me voulait vraiment. C’était un match parfait. Julian Nagelsmann est aussi un entraîneur qui a prouvé qu’il savait bien faire évoluer les jeunes joueurs. Et je me vois toujours comme un jeune joueur qui veut s’améliorer. Le football vient en premier dans ma décision. J’ai aussi vu la ville pendant mon court séjour à Munich et ça me donne la certitude que je me sentirai aussi très à l’aise en dehors du terrain ici». Pour toutes ces raisons, Matthijs de Ligt a donné sa priorité aux Allemands. D’ailleurs, son ancien sélectionneur, Louis van Gaal, l’a conseillé au moment de faire son choix.

Louis van Gaal l’a conseillé

« J’ai discuté de mon avenir avec Louis van Gaal cet été. Bien sûr, je lui ai posé des questions sur le Bayern. Il n’a eu que de bons mots sur ce club, a loué la philosophie et m’a dit : “si tu vas au Bayern, tu vas adorer”». De quoi convaincre un footballeur dont le style colle parfaitement à celui du Bayern. «C’est vrai que le style de la Juve est plus défensif. Mais le style de jeu offensif du Bayern me convient parfaitement et a en fait été la raison principale de ma décision de rejoindre Munich. Le Bayern joue un football techniquement orienté vers l’avant avec un pressing extrême. Cela correspond à mes atouts et à ma vision du jeu.» Les qualités de leader naturel du natif de Leiderdorp sont aussi appréciées au sein du club allemand.

«C’est toujours difficile de parler de soi en tant que leader. Quelque chose comme ça se développe au sein d’une équipe et sur le terrain. À l’Ajax, notre entraîneur de l’époque m’a dit que j’étais un bon modèle et quelqu’un qui incarne le club. C’était aussi un processus de développement à la Juventus. Vous devez bien performer, alors vos coéquipiers vous écouteront automatiquement. Je joue mon jeu et le reste suit». À Munich, il retrouvera aussi de vieilles connaissances. «J’ai joué avec Mazraoui à l’Ajax, et Gravenberch s’est entraîné avec nous en tant que jeune joueur. Gravenberch et moi nous sommes aussi revus avec l’équipe nationale. C’est vraiment sympa d’aller dans un nouveau club et de déjà connaître quelques joueurs. C’est un autre gros plus. J’ai hâte de connaître les autres joueurs du Bayern». Ensemble, ils espèrent continuer à dominer le foot allemand et remporter la Ligue des Champions. Pour cela, le club devra trouver le remplaçant de Robert Lewandowski. Ce qui serait a cerise sur le gâteau du mercato fou du Bayern Munich.

#Matthijs #Ligt #explique #choix #Bayern #Munich

Leave a Comment

Your email address will not be published.