sécheresse intime vaginale

Remède de grand-mère contre la sécheresse intime : comment hydrater son vagin ?

La sécheresse intime est un problème qui touche beaucoup de femmes au cours de leur vie. Gênante pour une vie sexuelle épanouie, elle peut avoir de nombreuses origines. Heureusement, des remèdes naturels existent pour pouvoir y remédier efficacement.

L’intimité féminine est un concept très complexe. En effet, les femmes subissent des changements qui impactent leur intimité tout au long de leur vie. Parmi les plus désagréable, la sécheresse vaginale qui peut être occasionnelle ou permanente selon ses causes. Toutefois, la sécheresse intime qui entraîne une absence de lubrification du vagin n’est pas une fin en soi. Des traitements efficaces inspirés de remèdes de grand-mère permettent d’en venir à bout et ainsi retrouver une meilleure qualité de vie. Découvrez dans cet article tout ce qu’il vous faut savoir sur la sécheresse intime et les solutions pour la combattre durablement.

⚠️ ATTENTION : En cas de problème de sécheresse intime récurrent, consultez un gynécologue qui saura pour vous orienter vers le remède le mieux adapté à votre situation. N’hésitez pas à en parler car plus le problème est traité tôt et mieux c’est pour votre santé et votre vie de couple.

Qu’est-ce que la sécheresse intime ?

La sécheresse vaginale est une perturbation qui touche environ 1 femme sur 6 au cours de sa vie. Bien qu’elle puisse survenir à tout moment pour des raisons physiques ou psychologiques, elle se manifeste le plus souvent au moment de la ménopause. La sécheresse intime se manifeste par une altération de la flore vaginale qui va entraîner une réduction, voire une disparition des sécrétions vaginales.

Ce manque de lubrification des tissus du vagin va entraîner des douleurs et des gênes.

Lorsqu’il y a sécheresse intime, il y a indubitablement une baisse du taux d’œstrogènes. Cela va donc entraîner des irritations, des démangeaisons, une sensation de brulure lors de la miction, l’apparition de rougeurs et des douleurs lors des rapports sexuels qui peuvent même conduire à des saignements. Par conséquent, cela va sans dire, le désir sexuel est considérablement impacté et donc une baisse de libido est presque inévitable. Enfin, la sécheresse vaginale rend la femme plus sensible aux infections urinaires et vaginales.

VOIR AUSSI : Est-ce que je dois enlever mon tampon pour faire pipi ?

Quelles sont les causes de la sécheresse vaginale ?

Les causes de la sécheresse intime peuvent être d’origine médicamenteuses, hormonales, infectieuses, psychologiques ou encore résulter d’une mauvaise hygiène de vie.              

Infections-vaginales

Les causes médicamenteuses ou médicales

  • Les médicaments prescrits dans le traitement de pathologies comme l’endométriose, le cancer du sein ou les fibromes
  • Certains médicaments prescrits dans le cadre d’un traitement contre l’infertilité
  • Certains traitements contraceptifs
  • Les vasoconstricteurs
  • Certaines catégories d’antidépresseurs
  • Certains médicaments pour soigner les troubles acnéiques 
  • La chimiothérapie ou certains traitements hormonaux
  • Une opération des ovaires
  • Certains antihistaminiques (traitements contre les allergies)
  • Le diabète

Les raisons hormonales

  • Les perturbations hormonales survenant pendant la grossesse ou l’allaitement
  • La ménopause qui entraîne une diminution du niveau d’œstrogènes
  • Certaines maladies qui touchent les ovaires

Les causes infectieuses

  • Les infections urinaire et vaginales
  • Les mycoses
  • Les infections sexuellement transmissibles (IST)
  • Certaines maladies sexuellement transmissibles (MST)

Les motifs psychologiques

  • Le stress et l’anxiété
  • Les syndromes de stress post-traumatique
  • La crainte de la sexualité
  • La méconnaissance de son intimité
  • La dépression
  • Les rapports tendus et conflictuels au sein du couple

Les causes liées à une mauvaise hygiène de vie           

  • La fatigue chronique
  • Une alimentation déséquilibrée
  • Un excès d’exercice physique
  • La consommation excessive d’alcool ou de tabac
  • Les drogues
  • L’utilisation de savons et de produits cosmétiques agressifs pour la flore vaginale
  • Une hygiène intime mal appropriée

Lorsque la sécheresse intime n’est pas rapidement prise en charge, elle peut avoir des conséquences désastreuses, d’abord pour le confort de la femme, mais aussi pour la vie de couple.

Les douleurs lors des rapports sexuels seront permanentes et les relations avec le partenaire en pâtissent.

Le problème est qu’un cercle vicieux se forme. La femme craint les rapports et ce stress contribue à accentuer la sécheresse vaginale. Il devient donc urgent d’en parler et de trouver une solution efficace pour réhydrater le vagin.

VOIR AUSSI : Comment soulager les règles douloureuses rapidement ?

Les solutions de grand-mère pour hydrater le vagin

La lubrification du vagin est importante pour de nombreuses raisons. En effet, elle permet de faciliter la pénétration vaginale lors des rapports sexuels et ainsi éviter les douleurs. De plus, un vagin bien hydraté a une texture souple et douce. Il est moins sujet aux infections gynécologiques. Lors de l’excitation sexuelle, les glandes chargées de la lubrification du vagin produisent des sécrétions qui facilitent le plaisir et la pénétration.

Lorsque l’hydratation du vagin ne survient pas naturellement, pour les raisons énoncées plus haut, il est possible d’avoir recours à un lubrifiant à base de silicone ou d’eau. On en retrouve facilement en pharmacie ou dans un sexshop. Notez néanmoins de ce type de produit permettra de réduire les douleurs lors d’un rapport mais n’apportera pas de traitement pour résoudre le problème à la source.

Heureusement, il existe des remèdes de grand-mère naturels, voici une liste de quelques produits que vous pourrez utiliser pour hydrater votre vagin.

L’huile essentielle de sauge

feuilles-sauge-plante-1

La sauge contient des phyto-œstrogènes qui permettent d’équilibrer le taux d’hormones sexuelles chez la femme. L’huile essentielle de sauge est très concentrée en principe actif. Il suffit donc de quelques gouttes rajoutées à une huile végétale de votre choix pour bénéficier de tous ses bienfaits. Pour l’utilisation, elle consistera à l’appliquer au niveau du bas-ventre et d’effectuer des massages quotidiens.

L’aloe vera

Le gel d’aloe vera est réputé pour ses vertus hydratantes et anti-inflammatoires. Sous forme d’ovule ou de crème, il permet de réguler la sécheresse intime et de permet de rééquilibrer le PH naturel du vagin. Une application quotidienne est préconisée pour obtenir de meilleurs résultats sur la durée et prévenir la sécheresse vaginale. L’idéal est d’opter pour un produit bio et ne contenant pas d’excipients.

Le beurre de karité

beurre-karite-pur

Le beurre de karité 100 % naturel et bio s’applique directement sur la zone vaginale pour servir de lubrifiant. Il a des propriétés apaisantes, hydratantes et regénérantes.

Le calendula

Le calendula est une plante qui apaise les irritations, les démangeaisons et permet de lutter contre la sécheresse cutanée. Elle est donc idéale pour hydrater le vagin en cas de sécheresse intime. Sous forme d’huile, elle s’applique facilement comme lubrifiant avant les rapports et peut être utilisée au quotidien. Le calendula sous forme d’huile permet aussi de réduire l’apparition d’infections gynécologiques et de mycoses.

L’huile de bourrache

La bourrache est particulièrement hydratante. L’huile de bourrache peut donc s’appliquer directement sur le vagin lorsqu’elle est bio et naturelle. Toutefois, il est aussi possible de l’utiliser en gélules.

Le houblon

plante houblon

L’huile de houblon est connue pour augmenter la production d’hormones chez la femme. Le taux d’œstrogènes qui augmentent dans l’organisme permet d’activer la production des sécrétions vaginales.

L’huile de Centella asiatica

Grâce à ses propriétés cicatrisantes et réparatrices, l’huile de Centella Asiatica est idéale pour remédier aux problèmes de sécheresse intime. Elle convient parfaitement à la fragilité des muqueuses du vagin et peut donc servir en application locale.

L’huile d’onagre

L’huile d’onagre est reconnue pour ses bienfaits dans le soulagement des troubles pré-menstruels et la ménopause. De plus, elle apporte souplesse et élasticité à la peau. Elle contient beaucoup d’acides gras essentiels, notamment les Omega 6. En application locale, elle permet d’hydrater efficacement la zone intime et de soigner la sécheresse intime.  

L’huile de coco

lhuile-de-coco

L’huile de coco est réputée hydratante, antibactérienne et antifongique. De plus, elle est très prisée pour remédier aux différents problèmes de sécheresse en cosmétologie. Elle peut ainsi être utilisée pour servir de lubrifiant naturel avant les rapports sexuels.

L’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce est l’une des huiles les plus appréciées pour ses nombreuses vertus, surtout apaisantes et hydratantes. Pour favoriser une bonne hydratation du vagin, elle convient tout particulièrement. Elle permet aussi de rétablir le PH du vagin ce qui favorise le maintien de la lubrification.

Il faut préciser que l’application d’huiles pour hydrater le vagin ne convient absolument pas avec l’utilisation d’un préservatif. En effet, elles risqueraient de l’endommager. De plus, avant de procéder à l’utilisation de l’un de ces quelconques remèdes de grand-mère, il est conseillé de prendre au préalable conseil auprès de votre médecin.

VOIR AUSSI : Mauvaise haleine : 6 remèdes et astuces naturels pour en finir

Comment prévenir la sécheresse intime ?

Vous l’aurez compris, la sécheresse intime n’est pas dramatique quoi qu’on en dise. Elle se traite très bien lorsqu’elle est rapidement prise en charge. Pour l’éviter toutefois, il peut être utile d’adopter certains gestes et bonnes habitudes au quotidien.

Adopter une bonne hygiène de vie

alimentation équilibrée

Une bonne hygiène de vie consiste tout simplement à avoir de bonnes habitudes. Une activité physique régulière, une alimentation variée et équilibrée, mais aussi l’arrêt du tabac. Pour l’alcool, il suffit d’en consommer en étant raisonnable et bien sûr on met une croix rouge sur les drogues. Enfin, le stress est à bannir de votre vie afin de ne pas nuire à votre libido. Vous pouvez vous mettre au yoga pour apprendre des techniques de relaxation et de respiration qui vont vous aider à reprendre confiance en vous et à vous libérer du stress et de l’anxiété.

Manger des acides gras

Les aliments contenant des acides gras comme les oméga 6 et les omégas 3 sont parfaits pour lutter contre la sécheresse vaginale. Ainsi, intégrer à votre alimentation des poissons gras comme le saumon, les sardines etc… ne pourra que vous être bénéfiques. Il est aussi important de consommer de l’huile d’olive, de l’huile de lin ou de noix afin de favoriser un bon équilibre de la muqueuse vaginale.

Veiller à la qualité des sous-vêtements

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, en cas de sécheresse vaginale, il est déconseillé de porter des sous-vêtements en coton la nuit. En effet, ces derniers ont pour effet d’empêcher l’hydratation en absorbant l’humidité. L’idéal est donc de dormir sans culotte la nuit afin de laisser votre intimité respirer. Les sous-vêtements en matière synthétique ne sont eux aussi pas recommandés, car ils collent et empêchent la circulation de l’air. Ils vont en plus assécher la zone intime et favoriser l’apparition de mycoses en causant des irritations.

Avoir une bonne hygiène intime

hygiène de la femme

Avoir une bonne hygiène intime consiste à utiliser des produits sans parfum et parfaitement naturels pour les toilettes. Évitez à tout prix les produits de soin contenants des colorants ou des conservateurs qui sont nuisibles à la flore vaginale et privilégiez du savon naturel.

Les douches vaginales sont également à bannir !

En effet, la nature est bien faite et le vagin connaît parfaitement quels sont les processus à effectuer selon les situations pour se nettoyer naturellement. Une hygiène agressive et trop intense au même titre qu’une mauvaise hygiène auront pour conséquence l’accumulation de problèmes gynécologiques en tout genre.

Vous avez ainsi plusieurs remèdes de grand-mère naturels pour lutter contre la sécheresse intime. Toutefois, avant de vous lancer dans un quelconque traitement, il faut consulter un médecin. Ce dernier pourra identifier l’origine de votre sécheresse vaginale et vous orienter vers un traitement adapté. De plus, en ce qui concerne les remèdes de grand-mère, même en étant naturels, ils peuvent ne pas convenir à votre situation. L’idéal est donc d’avoir un avis professionnel et d’éviter toute automédication.

Sources et références :

  • https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=10-solutions-naturelles-secheresse-vaginale
  • https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2632695-secheresse-vaginale-vulvaire-causes-traitement-efficace-naturel/
  • https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/secheresse-vaginale-solutions-naturelles-2028377
  • https://www.topsante.com/medecine/gyneco/petits-maux/comment-lutter-contre-la-secheresse-vaginale-sans-prendre-de-traitement-hormonal-244511

#Remède #grandmère #contre #sécheresse #intime #comment #hydrater #son #vagin

Leave a Comment

Your email address will not be published.