Vacances d’été

Vacances d’été compliquées : la 8ème vague est prévue à la rentrée prochaine, selon un expert

Le Covid contamine de plus en plus de personnes depuis fin juin 2022. Les spécialistes pensent que d’ici la rentrée scolaire, les choses vont encore empirer. Questionné sur ce sujet, l’infectiologue Denis Malvy a offert des réponses claires et nettes. Selon ses dires, les vacances d’été seront compliquées.

Une nouvelle vague

Durant son interview avec 20 minutes, Denis Malvy a fait le point sur la situation actuelle, notamment sur les lits de CHU de bordeaux. Selon lui, le virus Omicron, contre lequel on se bat actuellement, est un virus qui est de plus en plus transmissible. Sa capacité à produire des sous-variants lui permet d’évoluer et de s’adapter. Ce qui est inquiétant car les experts ont presque dévoilé toutes leurs armes pour l’éradiquer.

D’ailleurs, de plus en plus de membres de la communauté médicale sont contaminés. Ce qui fait qu’il y a encore moins de personnels pour s’occuper des malades alors qu’ils se font de plus en plus nombreux chaque jour. Voilà pourquoi les experts invitent à être vigilants. Les personnes immunodéprimées doivent notamment se protéger plus que les autres. Le fait est que selon Denis Malvy, ces derniers sont les plus vulnérables au virus.

« Après deux ans d’épidémie, on a beaucoup d’expérience et de savoir-faire, pour s’adapter au virus. On voit que les populations se dépistent soit parce qu’elles sont symptomatiques soit parce qu’elles ont été en contact avec une personne malade », note-t-il tout de même.

Quid des personnes âgées

Outre les personnes immunodéprimées, ceux de plus de 60 ans sont aussi les plus susceptibles d’être contaminés par le virus. Raison pour laquelle l’infectiologue les invite à recevoir leur deuxième dose de rappel. Comme ce dernier l’a expliqué, même si on se fait vacciner, avec l’âge, les anticorps perdent en efficacité. Une affirmation que semblent confirmer les chiffres. En effet, les personnes de plus de 60 ans sont encore nombreuses à être hospitalisées.

Selon l’expert infectiologue, les personnes de plus de 80 ans doivent faire leur rappel, car 40 % d’entre eux ne l’ont pas encore fait. Alors que, d’après le médecin, en étant protégés, ils sont ceux qui « vont protéger l’hôpital ».

Des vacances d’été compliquées

Denis Malvy invite la population à renouer avec les gestes barrière pour limiter la transmission. Les réflexes à avoir ? Porter un masque dans les endroits clos non aérés, et éviter tout contact avec les personnes malades ou symptomatiques. D’après l’infectiologue, les vacances d’été s’annoncent particulièrement compliquées à cause de cette reprise épidémique.

« Les personnes avec un Covid symptomatique sont à terre quatre jours et doivent se reposer pendant 10 à 12 jours, si c’est ça notre programme de vacances, bonjour la liberté et les choix estivaux ! », a-t-il déclaré.

Selon Denis Malvy, on est encore « très très loin de la fin de l’épidémie ». En effet, la 8e vague pointera le bout de son nez à la rentrée, et elle pourrait être encore plus dévastatrice. Espérons que d’ici là, les chercheurs auront trouvé des vaccins plus pertinents.

Le protocole sanitaire dans les écoles à la rentrée

Comme la 8e vague est prévue pour la rentrée scolaire 2022, le ministère a mis en place un nouveau cadre du protocole sanitaire face au Covid. Le protocole présentera trois niveaux de mesures qui s’appliqueront chacune selon le contexte. Le niveau 1 est activé si la situation n’est pas critique. Il consiste à rappeler les gestes barrières, et la limitation des regroupements importants.

Le niveau 2 équivaut à une vigilance accrue. Son activation s’accompagne d’un renforcement des gestes barrières. Les modalités pratiques en EPS se verront aussi modifiées. Le niveau 3 est activé si la situation est très défavorable. Les mesures de restriction seront renforcées, et une doctrine d’accueil sera mise en place en lycée.

Le Conseil de défense et de sécurité nationale (CDSN) se chargera de déterminer le niveau de protocole à mettre en place. Leur décision ne sera rendue publique qu’à la fin du mois d’août. Et ce, soit quelques jours avant la reprise des cours.

En ce qui concerne le port du masque, la décision dépendra des mesures que va prendre le gouvernement pour la population en général. Selon Marie-Hélène Vénétitay, il n’y aura pas de règle spécifique pour les élèves et enseignants en milieu scolaire.


#Vacances #dété #compliquées #8ème #vague #est #prévue #rentrée #prochaine #selon #expert

Leave a Comment

Your email address will not be published.