Ses ambitions, son duo avec Luis Campos, la "MNM" : Christophe Galtier se confie sur son arrivée au PSG !

Ses ambitions, son duo avec Luis Campos, la “MNM” : Christophe Galtier se confie sur son arrivée au PSG !

La suite après cette publicité

Pour sa première sortie de la saison et sous ses nouvelles couleurs, Christophe Galtier ne s’est pas manqué. Vainqueur de Quevilly-Rouen Métropole (2-0) à l’occasion du premier match amical du Paris Saint-Germain, le coach des Rouge-et-Bleu a d’ores et déjà laissé quelques indices du nouveau visage qu’il souhaite donner au club de la capitale. Interrogé longuement, ce samedi matin, dans le quotidien L’Équipe, le technicien français de 55 ans est ainsi revenu sur différents sujets. Sa nomination, ses ambitions, les doutes l’entourant, sa légitimité et son projet. Tout y est passé.

Désormais sur le banc de la formation parisienne, Christophe Galtier compte bien profiter «du talent des joueurs» et de «la qualité technique observée lors des premières séances» pour parvenir à ses fins, à la fois sur la scène nationale mais également en Ligue des Champions. Fort de ces responsabilités, celui qui avait emmené le LOSC au sommet lors de la saison 2020-2021 a malgré tout souhaité rappeler que son intronisation était prévue depuis plusieurs semaines, et ce, malgré la rumeur Zinedine Zidane. «J’avais eu des discussions avec Luis Campos (conseiller football du PSG) mais aussi avec mon président (Nasser al-Khelaïfi) qui m’avaient assuré que je serais le futur entraîneur du PSG. Je veux faire court sur ce sujet. Zizou, c’est Zizou. Il a un palmarès incroyable. Zizou est unique. Mais ce qui a été le plus important, ce sont mes échanges permanents avec mon président et Luis (Campos)».

Christophe Galtier veut tout gagner !

Interrogé par la suite sur sa façon de gérer le groupe et un collectif de stars, Galtier a, certes, reconnu, l’obligation d’adopter une méthodologie différente mais ne compte pas abandonner la discipline, point sur lequel son président a beaucoup insisté : «il y aura des règles de vie qui seront mises en place, que je vais présenter au groupe. Il y aura des choses négociables, d’autres non négociables. J’échangerai avec les joueurs, car il faut tenir compte des obligations extra-sportives des joueurs, mais des règles bien précises devront être respectées. Ils devront s’engager. Et, quel que soit le joueur, s’il n’a aucune raison valable pour ne pas les respecter, il se mettra seul à l’écart. Cela va se faire naturellement. On n’est pas à l’armée non plus. Je ne prendrai jamais une décision sans tenir compte de l’avis des uns et des autres». Conscient de la pression et des responsabilités données, Christophe Galtier n’en reste pas moins un coach ambitieux, prêt à tout rafler sur son passage malgré les doutes environnant sa nomination dans le club de la capitale française.

«Une fois que vous êtes au PSG, vous avez toujours l’obligation de résultats. Je suis très ambitieux. Avec beaucoup d’humilité. Je suis venu à Paris pour gagner. Il y a déjà trois titres nationaux : il faut les gagner. Il faut battre des records. Et en toute modestie, je vous le dis : je suis venu à Paris pour tout gagner», a ainsi déclaré le principal concerné avant d’être relancé sur une victoire en Ligue des Champions. «Et pourquoi pas ? Vous savez qui a gagné la première Ligue des champions avec Chelsea ? C’est (Roberto) Di Matteo (en 2012). Qui aurait mis un centime sur lui ? (…) Je comprends qu’il y ait ce débat sur ma légitimité, d’autant plus qu’en Ligue des champions avec Lille, on a fait un mauvais parcours (1 point en phase de groupes en 2019-2020). Mais ces six matches me serviront. Après, je ne suis pas le porte-drapeau des entraîneurs français. À moi de montrer que je suis capable d’être à la tête d’une armée de très, très grands joueurs. Si je ne m’étais pas senti capable d’assumer cette pression, je serais ailleurs».

Galtier envoie un message à Neymar, Messi et Mbappé !

Sûr de sa force et complice avec Luis Campos, Galtier a par ailleurs insisté sur l’importance «d’être très bien aligné entre un entraîneur et un conseiller sportif» avant d’ajouter «si les gens pensent que Luis fait tout, ils pensent ce qu’ils veulent. Moi, je sais comment on fonctionne». Aligné en 3-5-2 contre QRM lors de la première sortie estivale du PSG, l’ancien entraîneur des Aiglons a, enfin, abordé la partie tactique en s’attardant notamment sur les rôles de Neymar, Lionel Messi et Kylian Mbappé. «Dans le domaine offensif, il y aura du temps de jeu pour tout le monde. Je sais où Neymar peut être à l’aise, que ce soit un peu plus haut décroché ou devant deux milieux de terrain, Neymar, à l’image de Leo (Messi), ce sont des animateurs, des joueurs qui ont cette capacité à être trouvés entre les lignes et à être décisifs».

Désireux de s’appuyer sur ses stars, le natif de Marseille a, malgré tout, rappelé l’importance de s’appuyer sur un collectif. «On ne va pas lui (Mbappé, ndlr) faire porter toute la responsabilité. C’est un garçon de 23 ans, qui a une certaine maîtrise des événements. Il sait ce que les gens vont attendre de lui, mais il y a aussi d’autres joueurs autour. Je ne cherche pas à lui enlever une certaine pression. Kylian sait ce qu’il veut, sait où il veut aller, ce qu’il veut faire de sa carrière, donc automatiquement, cette pression, il l’a». Tout en envoyant un message positif à destination de La Pulga : «sur ce que je peux voir depuis dix jours, c’est un joueur totalement investi. Le reste, la planète entière sait ce qu’il est capable de faire». Épreuve de communication terminée, place désormais au jeu.

#Ses #ambitions #son #duo #avec #Luis #Campos #MNM #Christophe #Galtier #confie #sur #son #arrivée #PSG

Leave a Comment

Your email address will not be published.