Incendie de Sainz en Autriche : Les commissaires s'expliquent

Incendie de Sainz en Autriche : Les commissaires s’expliquent

Après l’incendie qu’il a subi en course lors du Grand Prix d’Autriche, Carlos Sainz avait expliqué avoir trouvé l’intervention des commissaires très longues. Accusés injustement selon eux, ils ont décidé de publier un communiqué expliquant pourquoi ils avaient mis du temps à chercher à éteindre le feu sur la Ferrari F1-75.

“Après le terrible accident de Jules Bianchi en 2014, les règles de la FIA concernant les récupérations et les interventions sur la piste ont été drastiquement renforcées” indique le communiqué des commissaires.

“Les interventions ne sont autorisées qu’après les instructions de la direction de course. D’une part, cela augmente naturellement la sécurité des pilotes et des commissaires, mais d’autre part, cela présente l’inconvénient que les interventions prennent un peu plus de temps.”

Outre cette prudence obligatoire, les commissaires expliquent que l’emplacement de la monoplace, ainsi que d’autres facteurs, ont contribué à la difficulté d’intervention, alors que la monoplace n’était pas entièrement arrêtée et qu’elle reculait, en feu, vers la piste.

“Plusieurs circonstances malheureuses se sont conjuguées. L’endroit où Sainz a garé la Ferrari n’était pas visible depuis le stand des commissaires. Ils ont reçu des instructions par radio pour aller vers la voiture avec des extincteurs, et quand ils ont vu la situation, ils ont pris la décision d’appeler le camion de pompiers.”

“Cette décision a dû être prise en quelques secondes et, rétrospectivement, elle était absolument correcte. Si vous vous souvenez de l’accident de [Romain] Grosjean, dans une situation comme celle-là, les extincteurs à main ne sont absolument pas suffisants.”

Le commissaire ne “s’enfuyait” pas

C’est pour cela que le commissaire a été vu en train de repartir en arrière, laissant penser qu’il fuyait le problème. En réalité, son jugement a été de ne pas tenter l’impossible avec son extincteur, et il a pris la décision de retourner au poste, appeler un camion d’intervention.

“Par conséquent, l’extincteur a été éteint et la voiture a été abandonnée, ce qui a conduit à cette image malheureuse à la télévision du commissaire qui ’s’enfuyait’. Un autre problème était que Sainz, de manière compréhensible, est devenu nerveux dans le véhicule et a lâché les freins trop tôt.”

“La cale a dû être poussée sous le véhicule qui roulait, ce qui a bien sûr rendu l’ensemble extrêmement difficile. Cependant, grâce à la résistance de la cale, le véhicule s’est dirigé vers l’intérieur et s’est arrêté au niveau de la glissière de sécurité. Ensuite, le feu a pu être éteint en quelques coups d’extincteur.”

“Bien sûr, rétrospectivement, lorsque vous regardez les images télévisées et les enregistrements des caméras de piste, vous trouvez des choses qui doivent être améliorées. Nous allons aussi en discuter en interne et avec nos collaborateurs.”

Sainz aurait été protégé s’il n’était pas sorti

Les commissaires rappellent aussi que les incendies ne sont pas des situations habituelles, et qu’ils demandent des réactions très rapides : “Mais dans cette situation exceptionnelle, parce qu’un incendie n’est pas un événement quotidien pour nous non plus, les commissaires ont globalement bien réagi.”

“Nous avions un camion de pompiers sur les lieux en moins de 30 secondes, ce qui aurait permis de maîtriser un incendie qui se propageait rapidement. Depuis l’accident de Grosjean, il est très important pour nous d’avoir beaucoup de puissance d’extinction sur place immédiatement afin de protéger le pilote de la meilleure façon possible.”

“Un autre véhicule de secours était déjà sur place et un troisième était en route. Même si Sainz n’était pas sorti du véhicule de lui-même, nous aurions pu le protéger de la meilleure façon possible.”

“Nous sommes une équipe de passionnés de sport automobile qui sacrifient leur temps libre pour des entraînements et des exercices afin de faire de notre mieux pour la sécurité sur la piste lors de tels événements. Nous allons également prendre cet incident comme une opportunité de nous améliorer encore.”


#Incendie #Sainz #Autriche #Les #commissaires #sexpliquent

Leave a Comment

Your email address will not be published.