EN DIRECT - Tour de France (14e étape): Pinot dans le coup, Pogacar se prépare

EN DIRECT – Tour de France (14e étape): Pinot dans le coup, Pogacar se prépare

22km – Un point sur les écarts

Le trio de tête (Sanchez, Grosschartner, Sanchez) compte 30 secondes sur un groupe de 9 coureurs dans lequel fait partie Pinot. Le peloton est à 14″22.

25 km – Crevaison pour Kron

Présent en tête de course, le coureur danois doit s’arrêter dans la descente pour changer sa roue avant et perd donc le contact avec son groupe. Ils ne sont plus que trois à l’avant.

30km – Matthews franchit la Côte de la Fage en tête

Il passe devant Sanchez et marque 2 points au classement de la montagne. Le groupe Pinot est à 46 secondes. Plusieurs coureurs sont intercalés, comme Bettiol, Kämna ou Soler.

30km -Meintjes se rapproche du maillot jaune

Le coureur sud-africain, placé à 15″46 de Vingegaard au classement général, menace le maillot jaune puisque son groupe compte plus de 14 minutes d’avance sur le peloton.

32km – Ça se précise dans le groupe de poursuivants

Sans surprise, le groupe d’échappées explose dans la Côte de la Fage. Pinot, Fuglsang et Uran sont notamment encore présents et pointés à 30 secondes du quatuor de tête.

34km – C’est parti pour l’avant-dernière ascension

Les hommes de tête entament la Côte de la Fage (3e catégorie). 4,2 kilomètres d’ascension au programme, sur une pente moyenne àn 6%. Le reste de l’échappée compte 45 secondes de retard, le peloton est à 13″30.

42km – Regroupement en tête de course

Matthews est rejoint par le trio Sanchez, Grosschartner et Kron. Le reste de l’échappée est à 24 secondes. Un temps intercalé, Bonnamour a été repris par les 18 poursuivants.

45km – Trois hommes derrière Matthews

Sanchez, Grosschartner et Kron sont sur le point de revenir sur le coureur de la BikeExchange-Jayco. C’est toujours aussi désorganisé derrière, alors que l’écart grandit.

47km – Les attaques se succèdent

Alors que l’échappée s’était reformée, de nouveaux coureurs tentent de sortir du groupe et de revenir sur l’homme de tête, qui compte 12 secondes d’avance.

50km – Un groupe part en contre

Le groupe de 22 coureurs derrière Matthews se scinde en deux. Kron, Simmons, Mühlberger ou encore Martinez ont pris quelques longueurs d’avance.

52km – Matthews tente sa chance

Le coureur australien compte déjà 30 secondes d’avance sur le reste de l’échappée. Cela ne s’entend pas dans ce groupe de poursuivants.

55km – Simmons repris

Lennard Kämna reprend Quinn Simmons. Regroupement dans l’échappée ! Les attaques devraient suivre désormais.

56km – Simmons attaque le premier

Quinn Simmons prolonge son effort après le classement de la montagne et s’en va avec Neilson Powless.

57km – Geschke conforte son maillot à pois

Simon Geschke passe en tête au sommet de la Côte de Grandrieu, confortant son maillot à pois. Le peloton est toujours pointé à près de 11 minutes.

63km – Dans la côte de Grandrieu

L’échappée arrive dans la Côte de Grandrieu pour 6,3 kilomètres à 4,1% de pente moyenne. Pour l’instant, le groupe à l’avant reste groupé.

69km – Bientôt 11 minutes

L’échappée continue de gagner du terrain avec bientôt 11 minutes d’avance. Pour rappel, Louis Meintjes était à 15’46” ce matin de Jonas Vingegaard.

76km – Ewan avec 3 coéquipiers

Tim Wellens, Reinardt Janse van Rensburg et Frédérik Frison ont attendu Caleb Ewan. Ils sont à 19 minutes de la tête de course. La formation Lotto-Soudal ne compte pas laisser l’Australien.

85 km – Toujours 10 minutes d’avance

L’écart de 10 minutes se maintient entre la tête de la course et le peloton, où se trouve le maillot jaune. Derrière, Caleb Ewan compte un peu plus de huit minutes de retard sur le peloton.

98 km – Du beau monde dans l’échappée

Thibaut Pinot, Daniel Felipe Martinez, Lennard Kamna, Luis Leon Sanchez, Simon Geschke, Rigoberto Uran, Bauke Mollema, Michael Matthews… ils sont nombreux à l’avant à avoir déjà levé les bras sur le Tour de France au cours de leur carrière. Difficile, donc, de dégager un favori dans cette échappée, qui compte maintenant 10 minutes d’avance sur le peloton.

105 km – Neuf minutes pour l’échappée

Après un début d’étape très animé, le rythme est largement retombé sur cette étape considérée comme difficile avec au total 3.400 mètres de dénivelé positif. Le groupe de tête en profite pour voir son avance sur le peloton grimper à neuf minutes.

L’échappée compte toujours 23 coureurs : Marc Soler, Daniel Martínez, Benoît Cosnefroy, Felix Grossschartner, Lennard Kämna, Patrick Konrad, Gregor Mühlberger, Simon Geschke, Luis Leon Sanchez, Stefan Küng, Thibaut Pinot, Louis Meintjes, Alberto Bettiol, Neilson Powless, Rigoberto Urán, Andreas Kron, Bauke Mollema, Quinn Simmons, Jakob Fuglsang, Krists Neilands, Michael Woods, Michael Matthews et Franck Bonnamour.

“Une victoire française ? On y croit toujours” assure Bonnamour

A quelques minutes de la 14e étape du Tour de France, Franck Bonnamour a été interrogé sur la possibilité de voir une victoire française lors de cette édition 2022. Et le coureur B&B Hotels assurait toujours y croire.

“On voit souvent les mêmes équipes gagner, ça ne laisse que des miettes aux autres. Mais on est en embuscade, et pourquoi pas aujourd’hui ? Il faudra faire partie de l’échappée”, confiait-il.

Bonne nouvelle, le Breton est bien à l’avant aujourd’hui. Avec deux autres Français : Benoît Cosnefroy et Thibaut Pinot.

118 km – 8 minutes d’avance pour l’échappée

Avance très confortable pour le groupe de tête : huit minutes sur le peloton. Après la petite accélération de Jakob Fuglsang, tout est rentré dans l’ordre devant.

On a toujours 23 hommes en tête : Marc Soler (UAE Team Emirates), Daniel Martínez (Ineos Grenadiers), Benoît Cosnefroy (Ag2r-Citröen), Felix Grossschartner, Lennard Kämna, Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), Gregor Mühlberger (Movistar), Simon Geschke (Cofidis), Luis Leon Sanchez (Bahrain Victorious), Stefan Küng, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Louis Meintjes (Intermarché-Wanty Gobert), Alberto Bettiol, Neilson Powless, Rigoberto Urán (EF Education-EasyPost), Andreas Kron (Lotto-Soudal), Bauke Mollema, Quinn Simmons (Trek-Segafredo), Jakob Fuglsang, Krists Neilands, Michael Woods (Israel-Premier Tech), Michael Matthews (BikeExchange-Jayco) et Franck Bonnamour (B&B-KTM).

129 km – Fuglsang accélère

Malgré la belle avance sur le peloton (+7’13”), l’entente est loin d’être idéale dans le groupe de tête. Et ça ne plaît pas à Jakob Fuglsang. Le Danois, solide grimpeur, décide de placer une accélération en descente pour tenter de faire le tri dans l’échappée.

131 km – Le calvaire de Caleb Ewan

Au lendemain de sa chute, le sprinteur australien de poche de l’équipe Lotto-Soudal est en train de vivre une journée galère. Il accuse déjà neuf minutes de retard sur le peloton.

136 km – L’échappée prend le large

Malmené en début d’étape par un Tadej Pogacar très offensif, Jonas Vingegaard peut maintenant souffler. Le Danois est à nouveau bien entouré par ses équipiers de la Jumbo-Visma. Le peloton laisse déjà près de sept minutes d’avance à l’échappée.

142 km – Un équipier de Pogacar devant

On retrouve dans l’échappée un certain Marc Soler, lieutenant de Tadej Pogacar sur ce Tour. Un coup tactique de la formation UAE Emirates ?

A noter que le coureur le mieux classé au général au sein du groupe de tête est le Sud-Africain Louis Meintjes. Pointé à la 13e place, il avait 15’46” de retard sur Jonas Vingegaard ce matin. Avec l’avance de l’échappée, il se rapproche virtuellement du top 10.

144 km – Roglic est rentré

Rythme bien moins soutenu dans le peloton. Ça permet à Primoz Roglic, qui a compté jusqu’à deux minutes de retard tout à l’heure, de faire son retour aux côtés du maillot jaune Jonas Vingegaard. Devant, l’échappée prend le large.

145 km – 3 minutes d’avance pour l’échappée

On retrouve dans l’échappée 23 coureurs :

– deux Espagnols : Marc Soler, Luis Leon Sanchez

– deux Danois : Jakob Fuglsang et Andreas Kron

– un Suisse : Stefan Kung

– deux Colombiens : Daniel Martinez et Rigoberto Uran

– trois Autrichiens : Felix Großschartner, Patrick Konrad et Gregor Mühlberger

– deux Allemands : Lennard Kamna et Simon Geschke

– un Sud-Africain : Louis Meintjes

– un Italien : Alberto Bettiol

– un Australien : Michael Matthews

– deux Américains : Neilson Powless, Quinn Simmons

– un Néerlandais : Bauke Mollema

– un Estonien : Krists Neilands

– un Canadien : Michael Woods

– trois Français : Thibaut Pinot, Franck Bonnamour, Benoît Cosnefroy

150 km – Pinot dans l’échappée !

Un groupe de 18 coureurs est sorti et prend tout de suite une minute d’avance ! Le peloton a décidé de valider cette échappée. On retrouve du beau monde avec notamment Thibaut Pinot et Benoit Cosnefroy.

153 km – Un petit groupe est sorti

L’Américain Quinn Simmons, benjamin du Tour (21 ans), vire en tête en haut de la côte de Châtaignier. Il empoche deux points pour le classement de la montagne. Le maillot à pois Simon Geschke gratte un point.

Ces deux coureurs sont notamment suivis par Meintjes, Pinot…

154 km – Un Français à l’avant

Le Breton Franck Bonnamour (B&B Hotels), une des révélations du Tour l’an dernier, a réussi à prendre une dizaine de secondes d’avance sur le peloton. Il est pour l’instant seul en tête.

158 km – Roglic ne rentre pas

Le groupe Primoz Roglic ne parvient pas du tout à faire son retard. Il pointe toujours à deux minutes du peloton alors qu’on attaque la côte de Châtaignier.

166km – Peloton amaigri

Il n’y a déjà plus grand-monde dans le premier peloton et les attaques fusent encore. Valentin Madouas tente une nouvelle fois de se glisser à l’avant, comme Michael Matthews.

170km – Mohoric relance

Matej Mohoric est un peu discret depuis ce début de Tour de France mais il relance, avec plusieurs coureurs qui le suivent ! L’écart se creuse avec le groupe Roglic, 1’20” !

174km – Vingegaard retrouve des coéquipiers

Jonas Vingegaard a retrouvé des coéquipiers dont Steven Kruijswijk. Primoz Roglic est lui dans un peloton à une minute derrière. Gros coup de chaud pour le Danois, début de course très animé.

177km – Pinot à l’attaque

Neilson Powless est passé en tête de la première difficulté et ça attaque à nouveau derrière, avec notamment Thibaut Pinot. Mais le peloton est tout proche. Seul Wout van Aert est aux côtés de Jonas Vingegaard.

179km – La Jumbo-Visma un peu dépassée

Tadej Pogacar veut sans doute isoler Jonas Vingegaard. La Jumbo-Visma est un peu dépassée par la situation et de nombreux coureurs tentent de repartir à l’avant. Neilson Powless et Christopher Juul-Jensen ont repris les devants.

180km – Ewan seul distancé

Après sa chute hier, Caleb Ewan se retrouve seul à l’arrière du peloton. La journée s’annonce compliquée pour le sprinteur australien alors que ça bataille déjà entre les favoris.

181km – Pogacar attaque à nouveau

Tadej Pogacar continue d’attaquer, revenant sur un groupe de contre où se trouvait Thibaut Pinot ! Incroyable de la part du Slovène !

183km – Pogacar attaque

Tadej Pogacar attaque, obligeant Jonas Vingegaard à réagir comme les autres favoris. Wout van Aert a pris en chasse le maillot blanc. C’est assez surprenant de voir le Slovène bouger d’aussi loin mais il est rapidement maîtrisé ! Petit moment de panique tout de même pour Vingegaard.

185km – Composition du groupe de tête

18 coureurs figurent en tête de course: Michael Matthews, Christopher Juul-Jensen (Bike-Exchange), Michael Woods, Krists Neilands (Israël – Premier Tech), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Benoit Cosnefroy (AG2R-Citroën), Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Andreas Kron, Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), Neilson Powless (EF Education Easy Post), Damiano Caruso (Bahrain-Victorious), Sébastian Schönberger, Alexis Gougeard (B&B Hôtels), Dylan van Baarle (Ineos Grenadiers), Georg Zimmermann, Andrea Pasqualon (Intermarché-Wanty Gobert), Félix Grossschartner (Bora-Hansgrohe), Maciej Bodnar (TotalEnergies).

188km – 18 coureurs à l’avant

On a de très bons coureurs à l’avant comme Michael Matthews, Michael Woods ou Bauke Mollema mais aussi des Français avec Benoit Cosnefroy ou Valentin Madouas. 16″ d’avance. On arrive dans la première difficulté du jour.

190km – de nombreux coureurs attaquent

Ils sont nombreux à vouloir prendre l’échappée et on retrouve pratiquement une trentaine de coureurs en tête de course.

Départ réel

Christian Prudhomme donne le départ réel de cette 14e étape, c’est parti pour 192kilomètres. Alexis Gougeard attaque le premier.

Départ fictif

Le peloton s’élance pour cette 14e étape du Tour de France avec un départ fictif de près de 10 kilomètres. Aucun non-partant n’est à signaler.

Bonjour à tous

Bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct commenté la 14e étape du Tour de France entre Saint-Etienne et Mende. Le terrain est propice aux baroudeurs mais la montée finale de la Croix-Neuve conviendra surtout aux puncheurs. Tadej Pogacar voudra certainement tester Jonas Vingegaard dans les pourcentages.

#DIRECT #Tour #France #14e #étape #Pinot #dans #coup #Pogacar #prépare

Leave a Comment

Your email address will not be published.