Ce que tu dois (absolument) savoir sur Breel Embolo

Ce que tu dois (absolument) savoir sur Breel Embolo

Arrivé en Principauté ce vendredi pour s’engager jusqu’en 2026 avec l’AS Monaco, l’attaquant international suisse de 25 ans va connaître son 4e club en carrière. Avant ses débuts avec les Rouge et Blanc, voici ce que tu dois connaître sur son parcours.

Il compte déjà plus de 300 matchs en pro malgré son jeune âge (25 ans). Révélé en Suisse au FC Bâle où il a terminé sa formation et devenu un homme en Bundesliga, à Schalke puis à Mönchengladbach, pour se muer parallèlement en cadre de la sélection helvète, Breel Embolo traîne déjà une grosse expérience derrière lui. Fort de 39 matchs européens dont 20 en Ligue des Champions, il vient ainsi renforcer l’AS Monaco, avec qui il s’est engagé jusqu’en 2026. Avant de le voir à l’œuvre, voici ce qu’il faut savoir sur ce très puissant et véloce attaquant.

Il est né au Cameroun et a grandi en Suisse

Breel Embolo a vu le jour le 14 février 1997 à Yaoundé, la capitale du pays du grand Samuel Eto’o. Mais à l’âge de cinq ans seulement, le jeune francophone prend la direction de la Suisse pour y vivre avec sa maman. Après avoir réussi les examens d’éligibilité à la nationalité suisse, il obtient finalement son passeport en décembre 2014 et choisit alors de représenter son pays d’adoption en sélection. 🇨🇲🇨🇭

Dans la vie, rien ne vous est donné. Il y a beaucoup de gens qui n’ont rien, il faut toujours garder ça à l’esprit.

Breel Embolo

Gros prospect sur FIFA et Football Manager

Si tu es un grand fan de jeux de simulation de football, tu as forcément entendu parler de lui depuis une petite dizaine d’années ! Déjà sur l’édition FIFA 14, alors qu’il n’avait pas encore fêté ses 17 ans, Breel Embolo avait une évaluation globale à 66, avec une note potentielle de… 84 ! Les mordus de Football Manager cochaient également son nom en premier, quand il s’agissait de passer de la 3e division danoise à la Ligue des Champions en trois saisons. On sait que tu sais. 🎮

Il n’a mis que 2 minutes pour inscrire son 1er but en pro

Ce qui est certain, c’est qu’il n’a pas tardé à confirmer son potentiel ! Ses 17 printemps célébrés depuis à peine un mois, le nouveau numéro 36 du FC Bâle frappe pour son deuxième match en pro. Après une apparition furtive juste avant le coup de sifflet final contre Salzbourg en Ligue Europa le 13 mars 2014, il met sa deuxième entrée à profit pour scorer en championnat face à Aarau (succès 5-0). Il n’est sur le terrain que depuis une minute, lorsqu’il fait trembler les filets du pied droit sur un service de David Degen. Pas le temps ! 💨

6e plus jeune buteur en C1 au XXIe siècle

Tu l’auras compris, Breel a toujours été précoce. Il ne faut attendre que huit mois supplémentaires pour le voir claquer sa première réalisation en Ligue des Champions. Aligné en pointe face au Ludogorets Razgrad, il se montre décisif à la 34e minute. A 17 ans, 8 mois et 21 jours… ce qui fait de lui le 14e plus jeune buteur de l’histoire de la compétition, le 6e au 21e siècle derrière les anciens barcelonais Ansu Fati, Cesc Fàbregas et Bojan Krkic notamment. « Tu me parles pas d’âge à moi! » 🎯

Son sélectionneur actuel l’avait lancé à Bâle

L’avant-centre suisse peut en tout cas remercier une personne d’avoir cru en ses qualités si tôt. Son coach de l’époque et actuel sélectionneur de la Nati : Murat Yakin. Au printemps 2014 donc, l’ancien international helvète n’hésite pas à lancer sa jeune pépite dans le grand bain au FC Bâle. Clin d’œil du destin, les deux hommes se retrouvent en équipe nationale sept ans après, en 2021. Entretemps, le petit Embolo est devenu grand et fait même partie des cadres de la sélection du haut de ses 56 capes (9 buts). Il n’y a pas de hasard dans la vie… 🤝

Un Italien comme idole de jeunesse

Outre son mètre 87 et son physique imposant, le nouvel attaquant des Rouge et Blanc possède de nombreuses similitudes avec son idole de jeunesse, qui n’est autre que Mario Balotelli ! Agé d’à peine 10 ans lorsque « Super Mario » enfile déjà ses premiers buts avec l’Inter Milan, Breel Embolo s’inspire de lui pour perfectionner son jeu. Très à l’aise pour contrôler la balle dos au but et se retourner, il fait également montre d’une très belle pointe de vitesse. Ajouté à cela son adresse des deux pieds et son agilité dans les airs… 🇮🇹

Il a joué avec un grand attaquant néerlandais

Durant sa première expérience en Bundesliga à Schalke 04, le nouveau monégasque a eu l’occasion de côtoyer un grand buteur, finaliste de la Coupe du Monde 2010 avec les Pays-Bas. Il a ainsi démarré la saison 2016-2017 aux côtés d’un certain Klaas-Jan Huntelaar, avant que ce dernier ne rentre au pays faire le bonheur de l’Ajax Amsterdam. Joue-là comme KJH ! 🏆

La naissance de ma fille est la plus belle chose qui me soit arrivée. Elle me donne encore plus de force et de sérénité dans ma vie. En plus c’est assez spécial, puisqu’elle est née entre deux tours de Coupe du Monde.

Breel EmboloNouvel attaquant de l’AS Monaco

Sa fille est née pendant la Coupe du Monde

Il le dit lui-même sans détour, l’année 2018 a probablement été la plus importante dans sa jeune vie. Dans une interview accordée à son ancien club de Gelsenkirchen, Breel révèle ainsi qu’il s’est envolé en Russie pour le Mondial 2018 avec la Suisse, alors que sa femme était enceinte de leur premier enfant. Opposé au Costa Rica en 8e de finale de la compétition, il délivre une passe décisive avant de voir son pays passer à la séance de tirs au but (2-2). A peine le match terminé, il est autorisé à faire l’aller-retour pour assister à la naissance de sa fille, avant d’affronter la Suède en quart de finale. Un souvenir gravé ! 👶

Titulaire face aux Bleus à l’Euro 2020

Plus récemment, il a fait des misères à l’équipe de France avec la Nati, à l’Euro 2020… disputé en 2021. Encore une fois en huitième de finale de la compétition, il est aligné à la pointe de l’attaque aux côtés d’Haris Seferovic. Avant de voir ses coéquipiers remporter une nouvelle séance de tirs au but grâce à un arrêt de son partenaire au Borussia Mönchengladbach, Yann Sommer devant Kylian Mbappé. 🇨🇭

Il connaît déjà bien la Ligue 1

Outre le fait qu’il est francophone, Breel Embolo a déjà eu un bon aperçu de l’attractivité du championnat de France. En Bundesliga, il a en effet eu l’occasion de jouer, entre autres, avec Benjamin Stambouli et Amine Harit à Schalke 04, où il a également connu l’ancien monégasque Naldo. Avant de se distinguer à Mönchengladbach avec l’ex-rennais Ramy Bensebaini, Marcus Thuram, Alassane Pléa ou encore l’international Espoirs tricolore et ancien du TFC, Kouadio Manu Koné. Il arrive donc en terrain connu. 🇫🇷

Il a roulé sur le Bayern Munich en Coupe d’Allemagne

C’est certainement l’un de ses matchs les plus aboutis en carrière ! Opposé au vainqueur de la Ligue des Champions 2020 et nonuple champion en titre au deuxième tour de la Coupe d’Allemagne la saison dernière, Breel Embolo ne s’est pas démonté. Il a même choisi ce match de gala pour briller de mille feux, puisqu’il s’offre ce jour-là un doublé de passes décisives… avant de faire trembler les filets par deux fois en 2e période. Résultat le Borussia s’impose 5-0 et il est logiquement désigné homme du match, étant impliqué sur quatre des cinq réalisations. Chapeau ! 🎩

Sa spécialité ? Les retournés acrobatiques

L’histoire commence très tôt, encore et toujours. Déjà buteur affirmé dans les équipes de jeunes, Breel se mue rapidement en un spécialiste du ciseau retourné, comme cette fois où il expédie le ballon en lucarne depuis l’entrée de la surface adverse. Et elle se poursuit en Allemagne, où il profite de ce championnat spectaculaire qu’est la Bundesliga, pour se mettre à nouveau la tête à l’envers et régaler le public du Borussia, notamment lors de cette rencontre remportée face à Wolfsburg. Une marque de fabrique ! ✂


#dois #absolument #savoir #sur #Breel #Embolo

Leave a Comment

Your email address will not be published.