OL : l’interrogation Lucas Paquetá

OL : l’interrogation Lucas Paquetá

Lucas Paqueta lors d’OL – Montpellier (©PHOTOPQR/LE PROGRES/Stéphane GUIOCHON)

Alors que le flou est maintenu autour de son futur, entretenu aussi par les dirigeants lyonnais, Lucas Paquetá n’a pas encore évolué avec ce qui ressemble à l’équipe-type de Peter Bosz. Sa situation interroge, alors que l’OL commence à monter en gamme dans sa préparation.

Mardi lors de l’annonce du 11 qui allait disputer le premier match face au Dynamo Kiev, on a remarqué que quelques noms sortaient du lot de ce très jeune groupe, et notamment celui de Lucas Paquetá. Le Brésilien, au même titre que Léo Dubois ou encore Tino Kadewere, évoluait dans une équipe expérimentale, sans les cadres que sont Alexandre Lacazette, Anthony Lopes ou encore Karl Toko-Ekambi, qui ont eux disputé la deuxième rencontre. 

Néanmoins, Peter Bosz s’est défendu d’avoir aligné une formation bis lors du premier rendez-vous avec les Ukrainiens perdu 3 à 1. “Il n’y a pas d’équipe B. Dans la préparation, j’ai fait deux 11 et je m’entraîne avec ces deux équipes. L’axe central était aussi avec des joueurs d’expérience. On a essayé de mixer. Il y a aussi de bons footballeurs dans ce groupe”, a-t-il affirmé. Bien sûr, Idris Bounaas, Mohamed El Arouch ou encore Djibrail Dib sont prometteurs, mais les probables titulaires du début de saison étaient bel et bien à retrouver dans la deuxième partie, remportée 3 à 0 par l’OL.


Paquetá pas encore aligné avec Lacazette, Toko-Ekambi, Tetê…


Alors on le sait, Léo Dubois et Tino Kadewere ne sont pas, ou plus, les premiers choix de l’entraîneur néerlandais, mais pour Paquetá, cela interroge car il a porté l’Olympique lyonnais sur ses épaules entre septembre et novembre l’an passé, et il figure parmi les meilleurs éléments de cet effectif. Dès lors, comment expliquer qu’il n’ait pas encore échangé le moindre ballon avec Lacazette, Tetê ou Toko-Ekambi lors des trois matches de présaison joués jusqu’ici ? 

Car pour rappel, le milieu offensif avait déjà débuté sur le banc contre Bourg-en-Bresse Péronnas samedi dernier (2-4). Il avait alors évolué aux côtés d’Houssem Aouar et Jeff Reine-Adélaïde. A ce moment-là, ce choix pouvait s’expliquer par un retour plus tardif que ses coéquipiers à l’entraînement (le numéro 10 a repris jeudi dernier), même si l’ailier camerounais a lui débuté comme titulaire à chaque fois, quand bien même il est lui aussi revenu le 7 juillet. On sait également que l’ancien Milanais a connu une blessure à la main et a été opéré, ce qui a peut-être eu un impact et retardé un peu le processus de préparation. 


Jean-Michel Aulas maintient le flou autour de Paquetá


Mais le flou autour de sa situation est aussi entretenu par le discours des dirigeants, et notamment celui de Jean-Michel Aulas. “Il y a des propositions pour lui. Il y a un certain nombre de joueurs qui peuvent se sentir complètement dans le projet, et d’autres qui ne le sont pas. Economiquement, on a les moyens d’aller au bout de nos idées et des objectifs. Pour Lucas, évidemment le sujet s’est posé, on réfléchit, indiquait le président de l’OL le 1er juillet dernier. L’entraîneur nous a donné son avis et il y aura aussi ce que veulent faire les footballeurs.”  

Plus grosse valeur marchande de l’effectif, Paquetá a donc a priori des clubs intéressés par son profil, mais cela ne signifie pas qu’il sera vendu pour autant. Il faut aussi prendre en compte la volonté du joueur. Pour l’instant, on n’a jamais vu l’international brésilien se plaindre ouvertement. Mardi, il a régulièrement encouragé, échangé et conseillé ses jeunes partenaires sur la pelouse. Il apparaît loin d’être déconnecté du projet rhodanien pour 2022-2023, avec en ligne de mire la Coupe du monde en novembre et décembre. Toutefois, il a signalé au club son envie de partir avant ses vacances. Newcastle figure parmi les équipes ciblant le meneur de jeu, avec en plus l’appui de Bruno Guimarães qui aimerait rejouer avec son ami, mais son épouse n’est pas très emballée par la ville anglaise.   


La double confrontation contre Anderlecht donnera plus d’enseignements


De toute manière, l’échéance de samedi avec la double confrontation contre Anderlecht donnera plus d’indications sur le sujet. En attendant, les spéculations continuent. “Lucas remplaçant ? Jamais. C’est dangereux d’interpréter”, exprimait en rigolant Peter Bosz à Bourgoin. Les prochains jours devront permettre de mettre fin aux interrogations. 

#linterrogation #Lucas #Paquetá

Leave a Comment

Your email address will not be published.