EN DIRECT - Tour de France: cinq hommes à l'avant, la Jumbo-Visma accélère

EN DIRECT – Tour de France: cinq hommes à l’avant, la Jumbo-Visma accélère

43 km – L’écart remonte un peu

C’est l’excellent Tom Pidcock (Ineos-Grenadiers) qui ouvre la route pour l’échappée dans la descente. Le Britannique est très, très à l’aise. Le peloton est pointé à 4’43”. Pour rappel, cette étape se terminera par l’ascension de l’Alpe d’Huez. Rien que ça.

49 km – La démonstration Van Aert

Quel tempo imposé en tête de peloton par Wout van Aert, toujours aussi impressionnant ! Résultat, l’écart fond avec l’échappée : plus que 4’22” d’avance pour le groupe de tête.

54,5 km – Ciccone vire en tête au sommet

Allez, l’échappée en a terminé avec l’interminable Col de la Croix de Fer et va attaquer une longue descente. C’est l’Italien Giulio Ciccone qui passe en tête au sommet et empoche 20 points pour le classement de la montagne.

L’échappée, où l’on retrouve également Pidcock, Powless, Froome et Meintjes, possède 4’35” d’avance sur le peloton. La Jumbo-Visma hausse encore le rythme.

56 km – La Jumbo accélère

Le peloton perd de plus en plus d’unités sous l’impulsion de la Jumbo-Visma, qui a décidé d’accélérer avec un très gros relais signé Van Hooydonck. Paret-Peintre, Barguil, Latour… sont notamment lâchés. Comme McNulty, équipier de Pogacar.

Devant, l’échappée ne compte plus que 5’21” d’avance.

60 km – Perez distancé

Ça bouge dans l’échappée et Anthony Perez ne parvient plus à suivre le rythme. Le coureur français de la Cofidis est distancé. Ils ne sont plus que cinq à l’avant : Pidcock, Meintjes, Froome, Ciccone et Powless.

Faut-il s’attendre à une attaque de Pogacar aujourd’hui ?

“Mercredi, le tracé était propice à des attaques de loin. Aujourd’hui, Pogacar n’a pas intérêt à accélérer dès maintenant, il va plutôt attendre la dernière montée s’il veut passer à l’offensive. On ne pouvait pas avoir la même course qu’hier. On a eu la fête nationale en avance. Mais il se passe toujours des choses dans l’Alpe d’Huez. On peut avoir une bagarre entre favoris. Des coureurs pourraient aussi tenter de sortir pour rejoindre l’échappée et aller gagner l’étape, comme Pinot”, estime notre consultant Jérôme Coppel, membre de la Dream Team RMC Sport.

65 km – L’écart se réduit

Plus que 6’30” d’avance pour l’échappée à 65 kilomètres de l’arrivée, et à 10 kilomètres du sommet du Col de la Croix de Fer. Toujours mené par la toute-puissante Jumbo-Visma, le peloton est en gestion.

70 km – 7 minutes d’avance pour l’échappée

Les neuf hommes de tête en ont terminé avec la partie la plus difficile de l’ascension de la Croix-de-Fer. Mais il leur reste encore 14 kilomètres avant le sommet.

On retrouve toujours à l’avant Pidcock (Ineos), Oliveira (Movistar), Meintjes, Goosens (Intermarché-Wanty Gobert), Powless (EF Education First), Ciccone (Trek-Segafredo), Froome (Israel-Premier Tech), Schönberger (B&B-KTM) et le Français Anthony Perez (Cofidis).

Le peloton est pointé à 7’05”.

75 km – Froome retrouve des couleurs

Très discret depuis le début de ce Tour de France, pointé à la 41e place du classement général à près d’une heure du maillot jaune Jonas Vingegaard, Christopher Froome a enfin l’occasion de briller aujourd’hui. Le quadruple vainqueur de l’épreuve n’a jamais retrouvé son meilleur niveau depuis sa grave blessure survenue en juin 2019 lors d’une reconnaissance du parcours du Critérium du Dauphiné.

Membre de l’échappée du jour, le Britannique de 37 ans vise une huitième victoire d’étape sur le Tour.

78 km – L’échappée prend le large

Rythme relativement tranquille en tête de peloton. La Jumbo-Visma du maillot jaune Jonas Vingegaard ne s’affole pas et laisse l’échappée s’envoler à plus de 7 minutes.

Pour rappel, le coureur le mieux classé du groupe de tête au général s’appelle Thomas Pidcock. Ce matin, le Britannique de la formation Ineos pointait à la 11e place avec 11’12” de retard sur Vingegaard.

82 km – 6 minutes d’avance pour l’échappée

On souhaite bon courage aux neuf hommes de tête, qui attaquent le Col de la Croix du Fer (29 kilomètres à 5,2 %), une montée classée hors-catégorie.

L’échappée a un peu plus de six minutes d’avance sur le peloton où Jonas Vingegaard est toujours bien au chaud.

Le manager de l’équipe UAE Team Emirates positif au Covid

L’Espagnol Joxean Matxin Fernandez, manager de la formation UAE Team Emirates de Tadej Pogacar, annonce sur Twitter avoir été testé positif au coronavirus. Il doit donc quitter la Grande Boucle.

“C’est maintenant à moi de dire au revoir à l’objectif principal de cette année. Hier soir, j’ai été testé positif au Covid-19 lors d’un contrôle interne effectué par l’équipe. Je soutiens les garçons jusqu’à la mort”, explique-t-il.

93 km – Neuf hommes en tête

Dans la plongée sur Saint-Michel-de-Maurienne, on retrouve désormais neuf coureurs à l’avant : Pidcock (Ineos Grenadiers), Oliveira (Movistar), Perez (Cofidis), Meintjes, Goosens (Intermarché-Wanty Gobert), Powless (EF Education First), Ciccone (Trek-Segafredo), Froome (Israel-Premier Tech) et Schönberger (B&B-KTM).

Anthony Perez (Cofidis) est le seul Français à faire partie de cette échappée, qui compte 5 minutes d’avance sur le peloton.

104 km – Pidcock et Froome intègrent l’échappée

Le duo de Britanniques a réussi son pari. Le quadruple vainqueur du Tour et le coureur d’Ineos font la jonction avec les hommes de tête.

L’échappée compte donc 9 coureurs: Oliveira, Goosens, Schönberger, Perez, Powless, Meintjes, Ciccone, Froome et Pidcock.

Pidcock est le plus dangereux au général mais accuse toute de même 11 minutes de retard sur Vingegaard.

“Deuxième à mi-course cela ne veut rien dire”, Bardet ne veut pas se relâcher avant la 12e étape

Romain Bardet n’a pas voulu s’enflammer ce jeudi matin avant le départ de la 12e étape du Tour de France.

“Cela ne veut rien dire pour l’instant. Cela veut dire que j’ai été épargné sur ce début de Tour et que les jambes sont plutôt bonnes. C’est un bon signe mais c’est trop tôt pour tirer des conclusions, a lancé le Français. Le moral est très bon, les jambes on verra plus tard. Je suis très motivé par cette étape. On est à mi-chemin, à mi-Tour et il reste beaucoup de route.”

111 km – Jonction à l’avant, Froome et Pidcock tout près

Oliveira, Goosens et Schönberger parviennent à reprendre le quatuor de tête (Perez, Powless, Meintjes et Ciccone).

Ils sont sept à l’avant et peut-être bientôt neuf car le duo Froome-Pidcock n’est plus qu’à 15 secondes. Le peloton passe au-delà des trois minutes (3’24” de retard).

113 km – le duo Froome-Pidcock passe sous la minute de retard

Les deux Britanniques accusent 58 secondes de retard sur le quatuor de tête (Perez, Powless, Meintjes et Ciccone).

Le peloton maillot jaune où les Jumbo-Visma roulent devant se trouve à 2’26” de l’échappée.

120 km – le quatuor de tête descend à fond

Pas de calcul pour les quatre hommes de tête (Perez, Powless, Meintjes et Ciccone). Derrière, le duo Pidcock-Froome est à 1’12” et le peloton pointe à 2′.

Pidcock avec Froome en chasse-patate

Les deux Britanniques tentent de profiter de la descente pour reprendre les échappés. C’est compliqué mais qui sait ?

128 km – Place à la descente du Galibier

Anthony Perez est toujours devant alors que la descente du col du Galibier va permettre de refaire les batteries avant l’ascension du col de la Croix de Fer, deuxième ascension hors catégorie du jour.

Le trio Powless, Meintjes et Ciccone va reprendre le Français devant.

132 km – l’échappée bascule dans le Galibier

Anthony Perez franchit le col du Galibier en premier. Le Français empoche les 20pts au classement de la montagne. Derrière lui, le trio composé de Powless, Meintjes et Ciccone est toujours à 26 secondes.

Froome sort du peloton

Chris Froome se lance aussi en contre. Le Britannique est à 1’45” d’Anthony Perez mais a pris déjà 20 secondes d’avance sur le peloton.

134,5 km – un trio en chasse derrière Perez

Anthony Perez seul en tête, trois hommes (Powless, Meintjes et Ciccone) en chasse à 15” derrière le Français.

Le peloton est à 1’58”

135 km – Louvel craque et se fait lâcher par l’échappée

Pendant qu’Anthony Perez reste seul devant, l’autre Français présent dans l’échappée craque. Matis Louvel (Arkea) craque et n’y arrivera plus.

135,5 km – 18 secondes d’avance sur Perez

Anthony Perez creuse un écart de 18 secondes avec le reste de l’échappée.

Le peloton pointe à 1’40” des huit hommes de tête.

136 km – Perez tente sa chance à 5km du Galibier

Le Français Anthony Perez (Cofidis) fausse compagnie au reste de l’échappée. Le Tricolore va tenter de passer en tête au Galibier.

Les huit de devant: Perez, Oliveira, Goosens, Louvel et Schönberger, Powless, Meintjes et Ciccone.

En queue de peloton, plusieurs coureurs sont déjà lâchés.

137 km – Ciccone et Meintjes proches de la jonction

Si le groupe de contre a été repris par le peloton, Louis Meintjes et Giulio Ciccone va faire la jonction avec les six hommes de l’échappée.

138 km – l’échappée se rapproche du Galibier

Encore 6,5km d’ascension pour les six hommes de tête (Oliveira, Perez, Goosens, Louvel et Schönberger et Powless) avant de basculer dans la descente du Galibier.

Meintjes rejoint Ciconne, Pinot avec Vlasov et Roglic en contre

Meintjes fait la jonction avec Ciconne et les deux hommes sont à 40” de l’échappée.

Derrière, plusieurs coureurs sortent du peloton dont Thibaut Pinot, Vlasov et Roglic.

Ciconne n’arrive pas à faire la jonction, mode chasse-patate activé

L’Italien aperçoit l’échappée dans les virages mais ne parvient pas à combler le 45′ de retard sur le groupe de tête. Derrière lui, Louis Meintjes et Georg Zimmermann sont partis en contre.

Le peloton est à 1’52” des six hommes de tête (Oliveira, Perez, Goosens, Louvel et Schönberger et Powless).

144 km – Toujours six hommes devant

L’échappée reprend un peu de marge sur le peloton. Les six hommes de tête (Oliveira, Perez, Goosens, Louvel et Schönberger et Powless) possède 1’33” d’avance sur les autres coureurs. Seul Giulio Ciccone est intercalé en contre à 45′.

Ciccone part en contre

Giulio Ciccone tente aussi de sortir du peloton pour rejoindre l’échappée. Le coureur italien lâche le peloton qui semble ne pas vouloir le rattraper.

Un gros programme pour la 12e étape

Après le gros coup des Jumbo-Visma la veille, cette 12e étape pourrait encore réserver quelques surprises. Voici le gros programme pour le peloton avec trois cols hors catégorie.

147 km – Plus aucun poursuivant derrière l’échappée

La jonction est faite, il n’y pas plus de poursuivants derrière les six hommes de tête: Oliveira, Perez, Goosens, Louvel et Schönberger et Powless.

L’échappée ne possède plus d’une minute d’avance sur le peloton alors que le col du Galibier est à 14,7 km.

Petite cassure dans le peloton avec un groupe de contre

Une vingtaine de coureurs se sont lancés en contre avec Pierre Rolland, Thibaut Pinot, Vlasov, Barguil, Kruijswijk, Roglic ou encore Pidcock et Sepp Kuss. Il y 1’15” à combler sur les échappés.

Près d’un tiers du peloton est là.

Fuglsang et Vlasov à la relance

Ils sont toujours six dans l’échappée mais plusieurs coureurs dont Jakob Fuglsang ou Aleksandr Vlasov tentent de partir en contre. Le Russe (sous bannière neutre) de la Bora est à 7 minute de Vingegaard au général.

L’échappée maintient l’écart à 1’40” d’avance avec le peloton.

151 km – Froome dans un groupe de contre

Si Wout van Aert est sorti du peloton pour grapiller des points au sprint intermédiaire, Chris Froome a accéléré pour tenter de former un groupe de poursuivants afin de rvenir sur l’échappée. En vain.

Devant, les six hommes de tête se rapprochent des deux minutes d’avance sur le peloton alors que les coureurs luttent contre un vent de face.

155 km – l’échappée prend ses distances avant le Galibier

Les six coureurs présents en tête de course (Oliveira, Perez, Goosens, Louvel et Schönberger et Powless) possède déjà 1’30” sur le peloton alors que l’ascension du Galibier débute.

158 km – Six coureurs en tête de course

Cette fois Neilson Powless est repris. L’échappée est désormais constituée de six coureurs: Oliveira, Perez, Goosens, Louvel et Schönberger et Powless.

Bientôt le début du Galibier

L’entame du col du Galibier va arriver très rapidement lors de cette étape. Encore quelques kilomètres avant d’attaquer la première montée du jour.

160 km – Powless toujours seul en tête

Le groupe de contre n’arrive toujours pas à rejoindre l’Américain. Dans le peloton, Yves Lampaert vainqueur de la première étape et Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) ont légèrement chuté et vont repartir sans problème.

162 km – Un groupe d’une dizaine de coureurs sort du peloton

Et voilà, une grosse dizaine de coureur accélère pour tenter de rejoindre Neilson Powless en tête de course. L’Américain a 12 secondes d’avance sur le peloton. On tient peut-être bien la preimère échappée du jour si les poursuivants le rejoignent.

Et c’est parti pour la 12e étape

Neilson Powless tente d’amorcer la première échappée du jour. L’Américain part seul dès le premier kilomètre. Personne ne sort derrière lui.

Le départ fictif est donné

C’est parti pour les cinq premiers kilomètres de course. Le départ réel sera donné à 13h20 et le peloton se lancera directement à l’assaut du col du Galibier.

Quel Français pour briller le 14 juillet ?

Qui pour succéder à Warren Barguil? Trop juste pouyr gagner l’étape de mercredi, le Breton est le dernier Français vainqueur un 14 juillet. C’était il y a cinq ans en 2017.

Avant le départ, Romain Bardet est impatient de briller pour la fête nationale: “Cela va être magique, je pense qu’il va y avoir beaucoup de ferveur, a lancé l’actuel deuxième du général auprès de France 3. Cela va être encore plus chaud.”

Ce que vous ne savez pas encore sur Jonas Vingegaard

Le saviez-tu, le nouveau maillot jaune du Tour de France se nomme Jonas Vingegaard Rasmussen et était poissonnier avant de rejoindre le peloton? Non, RMC Sport a compilé toutes les infos à connaître sur le phénomène de la Jumbo-Visma.

Ce jeudi lors de la 12e étape de la Grande Boucle, le Danois va tenter de briller lors de l’ascension vers l’Alpe d’Huez.

Un beau numéro de Rolland dans les Alpes?

Vainqueur l’Alpe d’Huez en 2011, Pierre Rolland va probablement nous réserver un tour dont il a le secret ce jeudi. Le coureur de B&B Hotels-KTM a certainement coché cette 12e étape, surtout en ce jour de fête nationale. Même si une bronchite pourrait l’empêcher d’exprimer pleinement son potentiel.

Le départ se prépare

Le départ fictif de cette 12e étape sera donné à 13h05 et le départ réel le sera à 13h20.

L’arrivée à l’Alpe d’Huez devrait se situer aux alentours de 18h en fonction de la vitesse des coureurs.

Van Aert a offert son maillot vert à un spectateur qui l’a aidé

Une étape de légende et un moment privilégié avec l’un de meilleurs cyclistes du monde. Ce spectateur du Tour de France conservera un souvenir inoubliable de ce 13 juillet 2022. Il a conclu sa journée avec le maillot vert de Wout Van Aert, coureur de la formation Jumbo-Visma, après avoir aidé ce dernier à regonfler sa rue arrière dégonflée. La star belge, actuellement meilleur sprinteur sur la Grande Boucle, a raconté cette anecdote survenue à l’issue de la 11e étape d’anthologie alors qu’il descendait le col du Granon pour regagner le car de son équipe.

>> Tout savoir sur le cadeau de Wout Van Aert à un spectateur

“Problème mécanique dans la descente du col de Granon, a-t-il écrit. Heureusement, mes pneus tubeless (sans chambre à air, ndlr) ont fait leur travail. J’ai échangé mon maillot vert avec un fan inconnu contre un peu d’air salvateur. Aujourd’hui a été une bonne journée.”

Pourquoi l’Alpe d’Huez est un col mythique

Pour la 32e fois de l’histoire du Tour de France, l’Alpe d’Huez sera ce jeudi le juge de paix d’une étape de la Grande Boucle. Le col, souvent considéré comme l’un des plus mythiques de France, peut changer une carrière. Et peut-être le visage de ce Tour 2022 au lendemain du coup de force de Jonas Vingegaard.

>> Tout savoir sur l’Alpe d’Huez

Vingegaard en jaune, Pogacar de retour en blanc… les maillots distinctifs avant la 12e étape

Jonas Vingegaard a tout renversé mercredi en remportant la 11e étape et en détrônant Tadej Pogacar en tête du classement général. Il portera le maillot jaune pour la première fois de sa carrière alors que Pogacar retrouvera le blanc du meilleur jeune.

Vous avez manqué l’immanquable mercredi? Session de rattrapage

Le compte du Tour de France a mis en ligne un résumé de la 11e étape dont l’on peut déjà assurée qu’elle restera dans les annales de la course. Profitez!

Bonjour à tous!

Bien dormis après la folie de mercredi? Ce jeudi promet de nouvelles étincelles sur les routes du Tour de France lors de la 12e étape entre Briançon et l’Alpe d’Huez (165,1 km) avec une arrivée au sommet et trois cols hors catégorie au programme.

Le départ de ce feu d’artifice en ce jour de fête nationale sera donné à 13h05.

#DIRECT #Tour #France #cinq #hommes #lavant #JumboVisma #accélère

Leave a Comment

Your email address will not be published.