Top 9 des preuves que l’urine va sauver le Monde, vive ce liquide magique | Topito

Top 9 des preuves que l’urine va sauver le Monde, vive ce liquide magique | Topito

On manque de pétrole, de gaz, d’eau, d’électricité et de minerais ? Pas de panique, quelques gouttes d’urine et ça repart ! Considéré comme un déchet dont il faut vite se débarrasser, le pipi pourrait au contraire nous rendre quelques précieux services. Un top qui va en soulager plus d’un.e

1. Un futur carburant pour les voitures

Se vider la vessie pour faire le plein de son réservoir d’essence ? C’est peut-être pour demain… ou après-demain. Peu importe, ce tour de passe-passe existe et consiste à extraire l’hydrogène contenu dans l’urée de notre urine par un procédé d’électrolyse. Ce dernier est ensuite utilisé pour alimenter une pile à combustible productrice d’énergie. En Bretagne, c’est un éleveur de porcs qui a décidé de passer à la vitesse supérieure grâce aux 4320 litres d’urine produits quotidiennement par ses 360 truies, de quoi produire, sur le papier, 216 kg d’hydrogène gazeux par jour, soit en théorie de quoi rouler 20000 kilomètres ! Génial, mais sur le papier seulement, car en pratique, la solution se heurte à un problème de taille. Il faut en effet 11 m³ pour stocker 1 kg d’hydrogène gazeux, soit l’équivalent du coffre d’un grand utilitaire !

2. Pee-Power : de l’électricité jaune pipi

Saviez-vous que votre urine pouvait produire de l’électricité ? L’activité bactérienne contenue dans le pipi permet en effet de produire de l’énergie par effet d’oxydo-réduction, grosso modo par un savant transfert d’électrons. Une énergie verte jaune utilisée depuis 2015 au festival de musique de Glastonbury en Angleterre où les 40 toilettes fréquentées par les 130 000 festivaliers alimentent en énergie les 10 panneaux d’affichage du site, tout en générant suffisamment d’électricité pour permettre aux artistes et au service presse de recharger leur batterie de téléphone.

3. Un engrais naturel pour l’agriculture

Avant la révolution industrielle, l’urine humaine, riche en nutriments, était régulièrement utilisée comme engrais pour nourrir les sols agricoles. Un retour aux sources, au pipi donc, intéresse de plus en plus de chercheurs et d’exploitants, mais des difficultés restent à lever comme la récupération, le transport (pour obtenir 100 kilos d’azote, il faut plus de 20 tonnes d’urine liquide contre 300 kilos d’engrais classiques) et l’épandage des urines jusqu’aux champs, sans parler de l’acceptation des consommateurs, peu habitués à ce type d’engrais pour faire pousser ce qu’ils auront plus tard dans leurs assiettes.

4. Un ciment biologique et écologique

Le ciment, ingrédient clé du béton est un pollueur en puissance. A l’échelle mondiale, la production de ciment émettrait ainsi 3 fois plus de Co2 que le trafic aérien ! La faute notamment à sa fabrication qui implique l’utilisation de fours chauffés à près de 2000°C, une température obtenue grâce à la combustion de carburants fossiles (essence, diesel, kérosène…). Pour réduire l’impact écologique du ciment, des chercheurs de Singapour ont créé un biociment à base d’urée (extraite de l’urine) qui nécessiterait nettement moins d’énergie pour être produit.

5. L’urine pour traiter les infarctus

Notre pipi contiendrait en effet une substance appelée l’urokinase utilisée comme fluidifiant sanguin en cas d’accident vasculaire cérébrale, d’infarctus ou d’embolie pulmonaire. L’urokinase permettrait ainsi de dissoudre les caillots les plus récalcitrants. N’allez pas pour autant vous soulager sur une personne victime d’un malaise cardiaque. L’urine pure ne sert strictement à rien, et seul un cardiologue entouré de son équipe saura comment s’y prendre !

6. Une alternative à l’eau minérale

Que les choses soient claires, boire son pipi (ou celui de quelqu’un d’autre) n’est pas une bonne idée ! Si le pipi contient 95 % d’eau, il faut obligatoirement le filtrer avec un filtre composé de petits trous microscopiques et de molécules d’argent capables de capter et détruire les bactéries présentes dans l’urine. Cette technologie mise au point par la NASA équipe depuis de nombreuses années les astronautes en mission. On la retrouve également dans les gourdes de la marque ÖKO disponibles pour le grand public.

7. Un dentifrice naturel pour blanchir les dents

On sait depuis l’époque romaine que l’urine contient une forte concentration d’ammoniaque capable paradoxalement de lutter contre les dents jaunes… Un peu de pipi sur sa brosse à dents, et en avant pour un brossage tonique matin, midi et soir !

8. Un traitement efficace contre l’acné ?

A défaut de sauver la planète, l’urine pourrait au moins sauver votre peau. C’est en tout cas ce que pense une américaine férue de naturopathie qui préconisait déjà en 2015 de se tamponner les boutons d’acné avec un coton imbibé de pipi afin de l’assécher. Toujours selon elle, l’urine permettrait également de soigner le psoriasis et l’eczéma. Un traitement miracle qui fait depuis hurler les dermatologues qui rappellent que contrairement à l’idée qui circule, le pipi n’est pas stérile et peut contenir un paquet de bactéries et autres germes nocifs pour la peau.

9. Une coloration pour les cheveux

A la Renaissance, les prostituées qui se décoloraient les cheveux pour obtenir un blond vénitien, utilisaient une mixture composée d’urines humaine et de cheval mélangées avec quelques pigments naturels. Elles enduisaient ensuite leurs cheveux et laissaient le tout exposé au soleil pendant quelques heures. Une solution un peu dégueu, mais efficace.


#Top #des #preuves #lurine #sauver #Monde #vive #liquide #magique #Topito

Leave a Comment

Your email address will not be published.