L'OL s'enflamme pour les grands talents de son académie !

L’OL s’enflamme pour les grands talents de son académie !

La suite après cette publicité

Si l’Olympique Lyonnais reste sur une très décevante huitième place et va devoir montrer bien plus cette saison, une constante reste d’actualité pour le club rhodanien : sa formation. L’an dernier, Malo Gusto puis Castello Lukeba se sont affirmés comme des rouages importants du collectif lyonnais. Des joueurs pleins d’avenir tout comme Bradley Barcola qui a joué sur la fin de saison ou bien encore Florent Da Silva, prêté à Villefranche, et qui sort d’un Euro U19 de grande qualité avec la France. Déjà contre Bourg-en-Bresse (victoire 4-2) samedi dernier, on avait pu observer Irvyn Lomami dans son couloir droit. Titulaire lors de la seconde période, le latéral droit a montré de belles choses, aussi bien défensivement que dans la projection.

Auteur du quatrième but des siens suite à une belle course dans le dos de la défense suivie d’une frappe du gauche, le joueur de 18 ans était félicité à l’issue du match par Peter Bosz : «c’est super pour Lomami. Il fait partie de l’effectif.» Une belle marque de confiance du coach néerlandais qui a décidé d’utiliser encore plus de jeunes éléments contre le Dynamo Kiev ce mardi. Si Irvyn Lomami semble déjà faire partie des plans du coach néerlandais, ce dernier a pu voir d’autres pépites en action contre le club ukrainien à l’occasion des deux matches organisés au stade Pierre Rajon de Bourgoin-Jallieu.

Mohamed El Arouch puis la “Masia” de l’OL

Utilisant plusieurs jeunes éléments comme Irvyn Lomami, Mohamed El Arouch, Djibrail Dib ou encore Idris Bounaas lors du premier match contre Kiev, l’Olympique Lyonnais connaissait une rencontre compliquée notamment sur le plan physique contre des Ukrainiens en fin de préparation et qui vont disputer les tours préliminaires de la Ligue des Champions. Mené 1-0 à la pause, l’OL a poussé pour revenir avant de concéder un but de Vladyslav Supryaha. Mais alors qu’on pensait que les Rhodaniens allaient être résignés, Mohamed El Arouch est sorti du bois. Comme lors de la finale de Coupe Gambardella le 7 mai dernier remportée contre Caen (1-1/5-4 aux tirs au but), le jeune milieu lyonnais a envoyé un missile en pleine lucarne du pauvre Denys Boyko.

Après la rencontre toutefois perdue 3-1, le joueur de 18 ans savourait cette jolie prestation couronnée d’un beau but : «ce n’est que le début, j’espère. Le coach peut compter sur moi, je suis prêt à tout, j’ai une détermination extraordinaire et j’ai confiance en moi. Je veux essayer de jouer le plus possible en L1 cette saison.» D’ailleurs Peter Bosz l’a confirmé dans le groupe lyonnais de la saison à venir. Ambitieux et décomplexé, il symbolise la nouvelle génération lyonnaise qui arrive en force. Alors que Peter Bosz lançait un onze type sur le second match et que Castello Lukeba – produit du centre de formation mais déjà cadre – ouvrait le score au retour des vestiaires, la dernière période laissait place belle aux jeunes. Ainsi, les Rhodaniens s’organisaient en 4-3-3 avec Kayne Bonnevie dans les cages derrière Téo Barisic, Philippe Boueye, Marley Felix et Celestino Iala. L’entrejeu était occupé par Noam Bonnet, Sofiane Augarreau et Florent Da Silva tandis que Yahya Soumaré et Bradley Barcola accompagnaient Sékou Lega en attaque.

Une jolie bande de moins de 20 ans qui a fait vivre un véritable cauchemar au Dynamo Kiev. Arrivés le couteau entre les dents, les jeunes lyonnais ont rapidement doublé la mise avec une frappe lourde du droit de Philippe Boueye. Puis le temps s’est arrêté et un mouvement de grande classe s’est opéré. Multipliant les transmissions rapides dans l’entrejeu, les jeunes lyonnais ont réussi à déstabiliser le bloc adverse afin de trouver Sékou Lega dans la surface qui ne s’est pas fait prier pour tromper Ruslan Neshcheret d’un joli piqué. Remportant le match 3-0 en faisant la part belle à ses jeunes talents, Lyon met parfaitement à profit cette préparation pour le moment. Ce qui a conquis Peter Bosz à l’issue de la rencontre : «je ne regarde pas jeunes ou anciens. Je pense que ce soir on a vu une bonne prestation de l’équipe. Je ne peux pas dire que lui a mieux joué que l’autre. C’était une bonne prestation sur le terrain. On a vu quand on a marqué, ils étaient tous ensemble et pour moi, c’est l’image de la soirée.» L’avenir s’annonce radieux pour l’OL.


#LOL #senflamme #pour #les #grands #talents #son #académie

Leave a Comment

Your email address will not be published.