En organisant un tournoi à Roland-Garros, le padel entame sa révolution en France

En organisant un tournoi à Roland-Garros, le padel entame sa révolution en France

Des courts aux pistes, il n’y a qu’un pas. Plus d’un mois après les victoires de Rafael Nadal et Iga Swiatek à Roland-Garros, le padel est à son tour à la fête. La Fédération française de tennis (FFT) organise le premier grand tournoi de padel en France, porte d’Auteuil, du lundi 11 au dimanche 17 juillet.

Intitulé Greenweez Paris Premier Padel Major, le tournoi donne rendez-vous aux 56 meilleures paires masculines du monde sur le court Philippe-Chatrier et ses annexes. Pour marquer le coup, les organisateurs prévoient un “prize money” record dans cette discipline qui se dispute sur des terrains au petit format entourés d’une cage en plexiglas. Le montant n’a pas été dévoilé, mais il sera “au moins trois fois plus élevé que les standards du circuit“, selon l’ancien tennisman Arnaud Di Pasquale, devenu directeur du tournoi.

Selon Gilles Moretton, président de la FFT, ce sport de raquette en plein essor compte déjà plus de 300 000 émules en France. Cependant, seulement 23 000 d’entre eux sont licenciés, un écart que la fédération entend combler notamment grâce à ce premier événement. “Il doit donner envie aux gens de découvrir le padel. Nous voyons ça comme un moment charnière en France“, a détaillé en juin le président lors d’une conférence de presse pendant le tournoi de tennis parisien. Lors de la quinzaine, une piste a été installée à deux pas du court Philippe-Chatrier pour donner un avant-goût au public.

En plus de cet événement, près d’une soixantaine de tournois seront développés en France, tous rattachés au circuit Premier padel, soutenu par le fonds d’investissement qatarien QSI. Pour contribuer au boom de ce sport, la FFT compte installer 500 nouvelles pistes de padel d’ici les Jeux olympiques de Paris 2024. Le tout doit être financé en grande partie par l’Etat, a précisé Gilles Moretton, via le plan d’installation de nouveaux équipements sportifs de proximité annoncé par Emmanuel Macron en octobre 2021.

Pour la fédération, la croissance de ce sport représente un enjeu majeur, alors qu’elle perdait chaque année des licenciés. Le padel “peut ramener la convivialité qui est en train de se perdre petit à petit dans les clubs de tennis“, croit Gilles Morreton. Il a en tout cas permis à la fédération de franchir à nouveau la barre symbolique du million de licenciés. 

Peut-on dès lors imaginer le padel détrôner le tennis ? “Je sais que c’est une crainte de certains clubs“, concède le président de la FFT. L’exemple de l’Espagne est souvent cité. Là-bas, le padel est devenu le deuxième sport national derrière le football en nombre de pratiquants, rappelle le président de la Fédération internationale de padel, Luigi Carraro.

Arnaud Di Pasquale, également directeur de la mission padel auprès de la FFT, ne croit pas en cette théorie. “Ceux qui abandonnent le tennis ont leurs propres raisons. Les chiffres nous disent que 60% des gens qui viennent au padel ne sont pas issus du tennis.” Luigi Carraro va dans ce sens. Lors de la conférence de presse, il a tenu à rappeler que ces deux sports sont “complémentaires” et non pas “ennemis“.

Le point noir de cette édition reste l’absence d’un tableau féminin. L’Association internationale des joueuses de padel est sous contrat exclusif avec une fédération concurrente du circuit Premier padel jusqu’à la saison 2023-2024, le World Padel Tour. “C’est la guerre entre les deux“, affirme Alix Collombon, la numéro 1 française de padel. Cette dernière est l’une des seules joueuses à vivre de la discipline en France. “Evidemment, j’aurais rêvé jouer à Roland-Garros, mais j’attends que les joueuses prennent une décision“, patiente la sportive de 29 ans.

La joueuse Alix Collombon devant la piste d'exhibition de padel installée à Roland-Garros, le 2 juin 2022. (TOM NOUVIAN / FRANCEINFO: SPORT)

Le principe, c’est que les joueuses nous rejoignent très vite, espère Arnaud Di Pasquale. Dès l’année prochaine si possible.” Pour pallier ce manque lors de l’édition 2022, les organisateurs du tournoi ont bien tenté de programmer un match d’exhibition entre deux d’entre elles. En vain. Cela n’étonne nullement Alix Collombon. “Dans nos contrats, les matchs d’exhibition en dehors du circuit nous sont interdits.“. Pour son édition inaugurale, le premier grand tournoi de padel en France sera donc uniquement masculin.


#organisant #tournoi #RolandGarros #padel #entame #révolution #France

Leave a Comment

Your email address will not be published.