DIRECT. Tour de France 2022 : Thibaut Pinot et Wout van Aert dans le groupe de tête pour la première étape dans les Alpes

DIRECT. Tour de France 2022 : Thibaut Pinot et Wout van Aert dans le groupe de tête pour la première étape dans les Alpes

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #TOUR_DE_FRANCE

14h08 : @Lensois du Morbihan Rigoberto Uran est certes pointé à 4 grosses minutes au classement général, mais surtout, ses aptitudes en montagne et en contre la montre en font un danger au général pour l’équipe de Pogacar, mais aussi pour les équipes qui visent une place sur le podium (comme la FDJ ou la Jumbo, par exemple). Sa présence pourrait empêcher l’échappée de prendre une avance suffisamment confortable avant les grosses difficultés du jour.

14h06 : Bonjour FI, juste pour bien comprendre les stratégies des coureurs du Tour… En quoi la présence dans l’échappée de Rigoberto Uran irrite t-elle les autres coureurs de cette échappée ?

14h05 : Wout van Aert remporté le sprint intermédiaire et rajoute 20 points à son total (déjà pharaonique) pour le maillot vert. Sauf casse, le Belge est pratiquement assuré de le ramener à Paris.

13h57 : Un groupe de poursuivants emmené par Wout van Aert rejoint le groupe des échappés, qui compte désormais une vingtaine d’unités. Ils sont pointés avec 1’20 d’avance sur le peloton.

13h49 : Un gros groupe d’échappés a faussé compagnie au peloton. Est-ce la bonne échappée ? Ce n’est pas certain, car d’autres contre-attaquants essaient de s’y joindre, tandis que la présence de cadors comme Rigoberto Uran parmi les échappés irrite certains des fuyards. Bon an mal an, le groupe des quinze échappés, où figure Thibaut Pinot et Warren Barguil, compte près d’une minute d’avance.

13h47 : 🎨 A lovely bit of #TourFieldArt in homage to Charlie Chaplin, who lived in the area and where a museum can be found.
🎨 Un joli hommage à Charlie Chaplin, qui vivait ici et qui a un musée à son image ici !#TDF2022 https://t.co/zCGPTjOOWu

13h47 : Les coureurs du Tour, héros des temps modernes, attirés par les lumières de la ville en fin d’étape. Et sur les Champs Elysées, c’est le Kid Tadej Pogacar qui devrait l’emporter. A moins que David Gaudu ou Romain Bardet ne troublent la ruée vers l’or du Slovène… Vous comprendrez qu’on passe sur les terres de Charlie Chaplin, qui a fini sa vie à Vevey, en Suisse, à qui un hommage champêtre est rendu sur le bord de la route du Tour.

13h28 : 💯💯Gruelling uphill battles also mean super fast descending… For the first time since the start of #TDF2022, the @GlobalNTT sensors caught a rider going over 100km/h 💥😱 @FlorianVermeers @Lotto_Soudal #TDFdata @LeTour

13h28 : Et pendant ce temps, un coureur du Tour a été flashé à plus de 100 km/h lors d’une descente, en ce début d’étape. C’est le coureur belge de la Lotto-Soudal Florian Vermeersch qui a été pris en excès de vitesse.

13h19 : Ouch ! Michael Woods est bien amoché également suite à cette chute… Tiesj Benoot a également été ralenti. #TDF2022

13h19 : Le blessé du jour, c’est le coureur de l’équipe Israël-Premier Tech Michael Woods, dont le maillot a été méchamment râpé après sa chute sur un rond-point suisse.

12h56 : Le chemin de croix continue pour Ben O’Connor, le leader de l’équipe AG2R, lâché dès le début d’étape. Le coureur australien, 4e du Tour l’an passé, a déjà perdu beaucoup de temps, et l’équipe de Vincent Lavenu a déjà changé ses priorités pour le reste de la Grande Boucle, en témoigne la tentative du grimpeur maison Mikaël Chérel de prendre l’échappée.

12h49 : Le départ réel de la course vient d’être donné, l’échappée du jour cherche à se former. C’est une règle non-écrite dans le peloton, mais quand l’échappée obtient son bon de sortie, le peloton lui laisse prendre un peu de champ, en fonction des coureurs qui la composent. Et il est interdit de tenter de placer une contre-attaque pour la rejoindre. Il faut donc impérativement prendre le bon wagon en début d’étape.

12h40 : Il n’en demeure pas moins que des batteries de tests de tous les coureurs sont prévues pendant les journées de repos. Donc un Guillaume Martin, qui a eu la responsabilité de se faire tester hier en se sentant moins bien, aurait été détecté. Notez aussi la différente nature du sport : les tennismen ne se déplacent pas en peloton en échangeant leurs gouttelettes plusieurs heures par jour pendant trois semaines.

12h39 : Pourquoi les coureurs cyclistes du Tour de France ne feraient ils pas la même chose que les joueurs de tennis à Rolland Garros ? En ne se testant pas et ne rien dire à personne ? Après tout, ce sont des sportifs aguerris en pleine forme normalement (quoique). Ceux qui ne veulent pas courir de risque peuvent se retirer mais laissons a chacun de prendre la décision qui lui convient le mieux.

12h37 : @Maro C’est le protocole établi par l’UCI avec ASO, l’organisateur de la course, oui. La charge virale est notamment mesurée après chaque test positif pour mesurer le degré de contagiosité du coureur malade.

12h36 : Bonjour, Est-ce que la décision prise d’isoler uniquement les coureurs symptomatiques reste d’actualité ? Ou bien va t’on exclure aussi du Tour les coureurs positifs asymptomatiques ?

12h34 : @Hélène Je vous rappelle que seuls les positifs présentant des symptômes doivent quitter la course. Mais bon, un cas positif non symptomatique maintenu en course demeure dans le peloton, où ça gouttelette à tout va, donc il y a un risque de propagation du virus, y compris à d’autres équipes.

12h32 : n’est-ce pas se tirer dans le pied que de tester la totalité du peloton ? Ils vont bien sûr trouver des cas positifs et sûrement parmi les favoris. Isoler tout le monde est certainement impossible. Y a-t-il une bonne solution…

12h30 : C’est parti pour le départ fictif à Aigle, siège du quartier général de l’Union cycliste internationale, en Suisse.

12h29 : Romain Bardet: “Ça va, c’est un peu raide avec un mal au genou, on va voir sur le vélo. J’ai tapé les vélos devant moi, j’ai des douleurs à l’intérieur du genou donc j’espère que ça va aller. Je vais tenter de m’accrocher, ça sera difficile. Pas inquiet mais pas super. ” #TDF2022

12h29 : Histoire de bien plomber le moral des supporters tricolores, Romain Bardet a confié à Eurosport qu’il souffre du genou.

12h20 : Le manager de l’équipe Cofidis, Cédric Vasseur, explique que Guillaume Martin souffre d’un Covid qui va se développer dans les prochains jours, et que la décision la plus sage était de le retirer de la course. “On aura ce soir une photographie plus nette de ce qui se passe dans le peloton”, ajoute Cédric Vasseur au micro de France télévisions. Tous les coureurs seront testés ce soir et demain, lors de la journée de repos.

12h07 : Il est midi ! Faisons le point sur l’actu à la mi-journée.

• Chaude journée en perspective sur la route du Tour de France, avec une étape de montagne dans les Alpes à suivre en direct sur notre site (l’antisèche pour tout réviser est à retrouver ici). Guillaume Martin, leader de la Cofidis et un des principaux espoirs tricolores pour bien figurer au classement général, a été contraint à l’abandon à cause du Covid.

Une forte vague de chaleur est attendue la semaine prochaine, même si Météo France n’arrive pas encore à en déterminer l’ampleur.

• La situation reste incertaine au Sri Lanka, où le président Gotabaya Rajapaksa a accepté de démissionner la semaine prochaine, après avoir été contraint de fuir sa résidence envahie par la foule.

• L’incendie qui a ravagé plus de 650 hectares de végétation dans les Cévennes est désormais maintenu “sous surveillance” par quelque 350 pompiers.

12h05 : L’interview intégrale de Guillaume Martin, juste avant son abandon contraint et forcé, est à retrouver ici.

(MAXPPPP)

12h04 : “Ça reste une course de vélo, je n’ai pas de symptômes graves, je ne pense n’avoir contaminé personne et l’essentiel est quand même là.”

12h04 : Guillaume Martin, leader de la formation Cofidis, est contraint de quitter le Tour de France après un test positif au Covid-19, avant le départ de la 9e étape. C’est le troisième coureur qui doit quitter la course à cause du virus, le premier qui avait son mot à dire au classement général.

11h35 : 🚴 étape 9 : survol d’une chocolaterie en chemin pour venir planer au-dessus de la ligne de départ mais pas le temps de descendre pour déguster quelques carrés blancs. Car…il y a un col de 2ème catégorie suivi de deux cols de 1ère ce jour, en plat de résistance donc mon pronostic de ce 10 juillet : vainqueur David GAUDU / N91 Bonne journée à tous. 11H32

11h35 : C’est le retour des pronostics d’@Aigle jaune (et l’an dernier, il était redoutable de précision) !

#DIRECT #Tour #France #Thibaut #Pinot #Wout #van #Aert #dans #groupe #tête #pour #première #étape #dans #les #Alpes

Leave a Comment

Your email address will not be published.