Tour de France 2022 : Van Aert impérial à Lausanne... Pogacar a tenté, mais finit troisième... Revivez la 8e étape avec nous

Tour de France 2022 : Van Aert impérial à Lausanne… Pogacar a tenté, mais finit troisième… Revivez la 8e étape avec nous

17h42 : Allez, on en reste là pour l’étape du jour. Je vous prépare un petit papier débrief de l’étape qui tombera en début de soirée. Sinon, on se retrouve demain pour la prochaine étape. Ca sera Aymeric aux manettes.

17h41 : Et Pogacar reste toujours en jaune, évidemment.

17h41 : Le classement de l’étape

 

17h40 : Un petit ralenti de la victoire de Van Aert.

 

Pas de triplé pour Tadej Pogacar, mais il conserve évidemment son maillot jaune et, en plus, avec la bonification de la 3e place, rajoute quatre secondes à son avance.

Victoire impressionnante et sans souci pour Wout Van Aert, qui devance Matthews et Pogacar. Sans souci pour le Belge.

800 m : ça va se jouer au sprint

1,3 km : UAE a repris le lead avec McNulty et Majka, devant Pogacar.

2 km : La Bora toujours devant, ça se tasse dans le peloton, mais tout le monde est à bloc.

3 km : La Bora emmène. Attention, le dernier kilomètre est dur.

3,5 km : C’est fini pour Wright.

4 km : Oh Pogacar qui se met en chasse en personne…

5 km : Fred Wrigt a toujours 20 secondes d’avance. Mais ça ne sera pas suffisant.

6,5 km : Oh, Alpecin qui se met à rouler aussi. Est-ce que Van Der Poel a retrouvé les jambes ? Ah non, c’est pour Philipsen.

8 km : Cattaneo n’en pleut plus devant, il lâche. Fred Wright se retrouve seul devant.

11 km : Il y a les EF, les Groupama-FDJ, les Trek… Ok, tout le monde est devant. Ca va barder (non, pas de mauvais jeux de mots)

12 km : Plus que 40 secondes d’avance, avec en plus Ineos Grenadiers qui se met dans la lutte pour revenir.

14 km : Ca roule à fond dans le peloton, qui est en file indienne.

18 km : Les malheurs de Thibaut Pinot en vidéo.

 

20 km : Toujours que 3 équipes à rouler : UAE, Jumbo-Visma, Bike Exchange. Ca sera pour Pogacar (ou Hirschi, mais bon…), Van Aert, et Matthews

25 km : Ca descend vite et les deux échappés ont toujours 1min20 d’avance sur le peloton

35 km : Allez, Thibaut Pinot va rentrer dans le peloton. C’est déjà ça.

38 km : Allez, Thibaut, il y aura des jours meilleurs.

 

40 km : Thibaut Pinot a une quarantaine de secondes de retard sur l’arrière du peloton après son petit accrochage.

47 km : Oh et Thibaut Pinot qui se prend ensuite dans la tête une musette de l’équipe Trek. LAISSEZ THIBAUT TRANQUILLE

48 km : Chute de Thibaut Pinot. Mais rien de grave apparemment.

50 km : alors, vu que ça va ne faire que descendre jusqu’à Lausanne, le peloton roule aussi fort, avec toujours la Bike Exchange, la Jumbo-Visma et UAE Emirates. Deux minutes à combler sur les deux échappés.

59 km : Après l’accélération du rythme dans l’échappé, le Belge Frederik Frison a lâché. Ils ne sont plus que deux. Ca va être encore plus compliqué.

@ Lecteur_5708064d0d5b20118b6c6f « The powless of love »

>> C’est un grand oui, merveilleux. Pour rappel, on joue avec des noms de coureurs à mettre dans des titres ou des paroles de chansons. Vous avez la parole.

61 km : « Allez, les gars, on pousse sur les pédales. »

 

67 km : Bon, on vous a un peu laissé tomber, mais c’est parce qu’il ne s’est strictement rien passé. Les trois hommes devant ont 1min30 d’avance. Mais leur destin semble déjà scellé, même s’ils ont remis les gaz..

85 km : C’est Mattia Cattaneo qui passe en tête de la deuxième difficulté de la journée. Bon, personne ne s’est battu pour passer en tête de ce petit col, qui rapporte qu’un point.

85 km : Pour le jeu, on vient de voir passer sur Twitter un “Elle a les yeux Devolder”, on a applaudi des deux mains.

88 km : Meilleur jeu du monde. Allez-y, on vous écoute. On commence avec “Gaudu save the queen”

 

@affale « Les chutes , ? ? c’est normal .. des centaines de seringues vides sur la route .. c’est phénoménal ».

>> Vous êtes tellement fatigants parfois…

92 km : ATTAQUE DE FILLON MAILLET.

 

100 km : Le peloton, emmené par UAE Emirates, a passé la vitesse supérieure. Plus que 1,45 min d’avance pour le trio de tête.

107 km : Première difficulté du jour (et pas la dernière). Le résultat :

 

114 km : Cette arrivée, à Lausanne, c’est un gros appel du pied aux meilleurs puncheurs. Qui dit puncheur dit Van Aert. Mais vue la forme de Pogacar, on ne sait pas trop sur quel cheval miser.

118 km : Pour rappel, vous pouvez nous poser toutes vos questions sur la course en commentaires (et autres choses, mais c’est moins intéressant), on vous répondra avec plaisir et professionnalisme, comme toujours.

121 km : Concernant la situation de la course, Fred Wright, Frederik Frison et Mattia Catteneo sont en tête, avec trois minutes d’avance sur le peloton, qui est mené par trois équipes : Jumbo-Visma, UAE Emirates et Bike Exchange, qui veulent emmener Van Aert, Pogacar et Matthews en haut de Lausanne.

123 km : Autres coureurs en difficulté, Ben O’Connor, qui a déjà pris beaucoup de retard au général, connaît un nouveau jour compliqué. Gianni Moscon, lui, en méforme, a préféré jeter l’éponge.

127 km : Alors, on va commencer par un petit point étape. Au début de la course, il y a eu une grosse chute dans le peloton, dans les premières positions. Et ça a provoqué des dégats : Kevin Vermaerke a abandonné, Maximilian Schachmann est touché.

14h30 : Bonjour les cyclix, comment vont-ils ? Prêts pour une nouvelle démonstration de Pogacar ? Allez, on espère vibrer encore aujourd’hui, mais avec un scénario différent des deux derniers jours, surtout pour le suspense. Allez, c’est parti.

Après le Danemark lors des trois premiers jours, voici que le peloton du Tour de France va faire un petit détour par la Suisse, ce samedi. Depuis le Jura, les coureurs vont partir en direction de frontière voisine à travers des routes accidentées. Puis viendra le final dans le canton de Vaud. Le petit col de Pétra Félix n’affolera pas grand monde, en revanche l’arrivée à Lausanne devrait faire quelques dégâts. Un sacré raidillon attend les coureurs juste avant la ligne, au niveau du stade olympique.

Une côte chère au patron Christian Prudhomme, qui expliquait lors de la présentation du tracé qu’il ne ratait jamais une édition de la course A travers Lausanne quand il était gamin, juste pour voir Merckx, Ocana ou Thévenet s’y bagarrer comme des chiffonniers. Wout van Aert pourrait bien s’y offrir une deuxième victoire d’étape, ou alors Michael Matthews prendra sa revanche sur Longwy… De notre côté, on aimerait bien y voir Benoît Cosnefroy ou pourquoi pas David Gaudu surprendre la concurrence.

>> On se retrouve aux alentours de 14h30 pour la prise d’antenne…


#Tour #France #Van #Aert #impérial #Lausanne #Pogacar #tenté #mais #finit #troisième #Revivez #étape #avec #nous

Leave a Comment

Your email address will not be published.