Wimbledon 2022 : qui est Cameron Norrie, l'adversaire de Novak Djokovic en demi-finale ?

Wimbledon 2022 : qui est Cameron Norrie, l’adversaire de Novak Djokovic en demi-finale ?

Il y est enfin parvenu. Depuis ses débuts sur le circuit professionnel en juin 2017, Cameron Norrie n’avait jamais dépassé le troisième tour en Grand Chelem. Le voici dans le dernier carré, vendredi 8 juillet, qui plus est chez lui, à Wimbledon. A côté des superstars Rafael Nadal et Novak Djokovic, ou même de l’Australien Nick Kyrgios, il fait figure de petit poucet. Le Britannique, qui s’est révélé l’an dernier, espère ainsi franchir un nouveau palier dans sa progression en venant à bout d’un Djokovic pour le moment insubmersible. Franceinfo: sport vous en dit plus sur l’un des joueurs du Top 15 les moins connus du grand public.

Il explose en 2021

Fils d’un père Écossais et d’une mère Galloise, naturalisé britannique en 2013, ce Néo-Zélandais natif de Johannesbourg (Afrique du Sud) a explosé sur le circuit ATP en 2021. Dans les tournois du Grand Chelem, il est tombé presque à chaque fois sur un monstre sacré. Stoppé par Nadal à Melbourne au troisième tour, il l’a légèrement bousculé au même stade à Roland-Garros, avant de buter sur Federer à Wimbledon, toujours à ce stade du tournoi. A l’US Open, il a chuté dès son premier match face à une pépite nommée Carlos Alcaraz.

Néanmoins, durant cette année charnière dans sa carrière, il a remporté ses deux premiers tournois. En juillet, il a gagné le Mifel Open (ATP 250) au Mexique. Surtout, en octobre, Cameron Norrie a soulevé le trophée du Masters 1000 d’Indian Wells en écartant notamment Roberto Bautista-Agut, Diego Schwartzman, Grigor Dimitrov puis Nikoloz Basilashvili en finale. Jamais un Britannique n’avait triomphé dans l’histoire du tournoi de la vallée de Coachella.

Fort de ce succès, il a terminé l’année en finissant à la 12e place du classement. Profitant des absences de Rafael Nadal et de Félix Auger-Aliassime, ainsi que des forfaits d’Alexander Zverev et de Stéfanos Tsitsipás, il a même pu participer aux ATP Finals. Il y a croisé le fer avec Novak Djokovic, pour leur unique confrontation. Résultat ? Une défaite cinglante, 6-2 6-1, en à peine plus d’une heure. 

Une année 2022 en dents de scie

Plus discret depuis le début de la saison 2022, Cameron Norrie a déçu lors des premiers tournois du Grand Chelem. Il a été battu dès le premier tour en Australie par Sebastian Korda, avant de céder au troisième contre Karen Khachanov. Pas plus en réussite lors des Masters 1000, le Britannique a toutefois continué à enrichir son palmarès, avec deux nouveaux titres, à Delray Beach et Lyon (deux ATP 250). 

Cameron Norrie est donc arrivé à Wimbledon sans beaucoup de certitudes. Difficile alors de miser une pièce sur le puissant gaucher au revers hors du commun.

La tête de série numéro 9 a commencé par maîtriser l’expérimenté Pablo Andújar en trois sets, avant de remporter un match décousu face à Jaume Munar en cinq manches. Au troisième tour, il a enfin vaincu le signe indien en balayant Steve Johnson (6-4, 6-1, 6-0), avant de venir à bout de l’Américain Tommy Paul en huitièmes de finale, toujours en trois sets. Enfin, mardi, au bout d’un match de 3h28, il a fait craquer David Goffin après avoir été mené deux sets à un (3-6, 7-5, 2-6, 6-3, 7-5).

Il est devenu le chouchou des Britanniques

Au fil des matchs, l’engouement patriotique des Londoniens pour le leader du contingent britannique s’est transformé en furie furieuse. Cela s’est notamment confirmé face à Goffin, où le Centre Court a poussé sur chaque point, encouragé par Norrie lui-même, avant de se lever d’un seul bond sur la balle de match.

Surprenant sans doute ses fans, le Britannique a peut-être aussi, de par ses résultats précédents, été sous-estimé par son adversaire. “Avoir Cameron Norrie pour aller en demies, je ne sais pas si ça m’arrivera encore”, a ainsi déclaré David Goffin après sa défaite.

Norrie pourra-t-il bénéficier du même avantage contre Djokovic ? Si son précédent résultat face au Serbe ne laisse rien présager de bon, ce joueur de fond de court peut espérer être transcendé par des supporters. Ces derniers le rêvent en successeur d’Andy Murray, dernier vainqueur britannique à Wimbledon (2013 et 2016).


#Wimbledon #qui #est #Cameron #Norrie #ladversaire #Novak #Djokovic #demifinale

Leave a Comment

Your email address will not be published.