Les Pelicans peuvent-ils se mêler à la chasse au Kevin Durant ?

Les Pelicans peuvent-ils se mêler à la chasse au Kevin Durant ?

Vous n’avez pas pu passer à côté de la bombe tombée le 30 juin sur la NBA, à quelques heures de l’ouverture de la Free Agency. Kevin Durant a demandé son trade à sa franchise, les Brooklyn Nets. Mais maintenant la question la plus importante est la suivante : où pourrait-il aller ? Et comment procéder à un transfert aussi historique ? Tout de suite, zoom sur les New Orleans Pelicans et leurs possibilités afin de récupérer KD.

Vendredi 30 juin 2022, 20h49 heure française, la déflagration tombe.

Kevin Durant veut quitter Brooklyn, le temps presse et le coco veut gagner d’autres bagues. Passé le temps du thermomètre qui explose, toute l’équipe de rédaction de TrashTalk s’est donc posée sur LA question qui nous taraude tous… mais où diable KD va-t-il poursuivre sa carrière ? Pour ce faire, et parce qu’on aime pousser le délire le plus loin possible, nous avons collectivement décidé de nous pencher sur toutes les franchises de la NBA. Oui oui, toutes les franchises : 29 articles détaillés, avec un rapide aperçu sur ce qui pourrait se passer.

Place aux New Orleans Pelicans.

La situation des Pelicans

# Pourquoi les Pelicans iraient chercher KD ?

Les Pelicans viennent de retrouver les Playoffs pour la première fois depuis 2018 et pourraient tenter de faire un très gros coup pour franchir un cap encore supérieur avec Kevin Durant dans leurs rangs. De plus, le coach actuel Willie Green était un assistant de Steve Kerr à Golden State entre 2016 et 2019, c’est-à-dire les trois années où KD était chez les Warriors. Maintenant, il faut aussi prendre en compte le fait que les Pels viennent enfin d’amorcer un momentum positif avec le groupe actuel, et qu’un tremblement de terre nommé Durant pourrait venir fragiliser tout ça dans un premier temps.

# Quels joueurs sont indisponibles ?

Comme certains copains de sa classe de draft (Ja Morant, Darius Garland), Zion Williamson vient de signer une énorme extension de contrat de cinq ans et 193 millions de dollars. Il entre donc dans la catégorie des joueurs sous une designated rookie extension, et ne peut ainsi pas être transféré chez les Nets qui possède déjà Ben Simmons (Brooklyn ne peut pas avoir deux joueurs de ce type récupérés via un transfert). L’avenir de Zion se situe donc dans la Bayou, à moins que le manager général des Nets Sean Marks parvient à virer Simmons avant de transférer Durant. Mais à l’heure de ces lignes, Williamson est indispo.

# Quels joueurs des Pelicans pourraient attirer l’attention des Nets ?

  • Brandon Ingram, Herbert Jones, Trey Murphy III, Dyson Daniels, Jaxson Hayes

Même si Zion n’est pas dispo, les Pelicans ont les moyens d’offrir un sacré package aux Nets. Ce que recherche Brooklyn contre KD dans un monde idéal ? Un joueur calibre All-Star, et évidemment de quoi construire l’avenir en obtenant des jeunots prometteurs et des picks de draft. Ça tombe bien, NOLA a tout ce qu’il faut. Brandon Ingram est un crack de 25 ans qui a participé au match des étoiles et qui est sur le point d’entrer dans son prime. Herbert Jones – nommé dans la deuxième meilleure équipe des rookies cette année – s’est affirmé comme étant l’un des plus gros steals de la Draft 2021, et possède un gros potentiel All-Defense. De quoi séduire fortement Sean Marks. Surtout quand vous y ajoutez Trey Murphy III, qui a grandi à vitesse grand V lors du superbe parcours de fin de saison des Pels, le nouveau rookie Dyson Daniels (huitième choix de la Draft 2022) ou encore Jaxson Hayes (pivot de 22 piges).

# Ont-ils des picks de Draft à leur proposer ?

En plus des éléments déjà présents dans l’effectif, les Pelicans possèdent également l’ensemble de leurs picks de draft du premier tour jusqu’en 2029. Et comme si ça ne suffisait pas, la franchise du Bayou doit encore recevoir du capital draft en provenance des Lakers et des Bucks dans les années à venir. Traduction, NOLA peut proposer l’un des meilleurs packages de picks de toute la NBA à Brooklyn.

La grille de salaires des Nets

Le package idéal des Pelicans :

  • Brandon Ingram
  • Herbert Jones
  • Devonte’ Graham
  • 4 picks de premier tour (et des pick swaps si affinités)

Note de faisabilité : 8/10

Kevin Durant du côté de New Orleans ? Dans les faits rien n’est impossible et comme le disait un célèbre philosophe héraultais : c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui. Pour acquérir KD, les Pelicans savent en tout cas ce qu’il leur reste à faire. Alors, ça se tente ou pas ?


#Les #Pelicans #peuventils #mêler #chasse #Kevin #Durant

Leave a Comment

Your email address will not be published.