Wimbledon : Sinner élimine Alcaraz, Djokovic autoritaire, fin de parcours pour Garcia… Ce qu'il faut retenir de la journée de dimanche

Wimbledon : Sinner élimine Alcaraz, Djokovic autoritaire, fin de parcours pour Garcia… Ce qu’il faut retenir de la journée de dimanche

Jannik Sinner a remporté le duel des jeunes prodiges, dimanche 3 juillet à WImbledon. L’Italien a eu besoin de quatre sets pour disposer de Carlos Alcaraz. Novak Djokovic a également laissé un set en route contre le Néerlandais Tim van Rijthoven, mais le Serbe sera au rendez-vous des quarts de finale.

Dans le tableau féminin, Ons Jabeur a remporté un match d’une grande intensité face à la Belge Elise Mertens. En revanche, le parcours de Caroline Garcia sur le gazon londonien s’arrête en huitièmes de finale, après sa défaite contre la Tchèque Marie Bouzkova.

Le choc des promesses pour Sinner, vainqueur d’Alcaraz

Cela n’enlèvera pas tout le bien que l’on pense de Carlos Alcaraz, promis à un immense avenir. Mais comme à Roland-Garros, le jeune Espagnol a montré qu’il avait encore des choses à apprendre avant d’être à la hauteur des meilleurs en Grand Chelem. Contre Jannik Sinner, un des autres futurs grands du tennis mondial à tout juste 20 ans, c’est le plus “âgé” des deux qui a pris le dessus. Plus habitué à ces hauteurs, l’Italien a dominé et a fini par faire plier son adversaire en quatre manches (6-1, 6-4, 6-7, 6-3).

Parfois décousu, souvent haletant, ce huitième de finale a étalé tout ce qui fait la force et la faiblesse d’Alcaraz à l’heure actuelle. Déjà prêt physiquement, costaud mentalement, il a poussé jusqu’au bout après la perte des deux premiers sets, se montrant trop dispendieux. Le tie-break du troisième, remporté 10-8 a pu faire germer l’idée d’un come-back. Mais Sinner a finalement réussi à l’emporter sur sa sixième balle de match. Carlos Alcaraz, lui, a une nouvelle leçon à retenir.

Chahuté, Djokovic a sorti les muscles

La sensation Tim van Rijthoven a bien cru pouvoir faire douter Novak Djokovic. Le surprenant Néerlandais a offert quelques moments de grâce au public, revenant même à un set partout contre la tête de série numéro un. Mais Djokovic en a vu d’autres. Et le Serbe a ensuite déroulé. Le triple tenant du titre s’est qualifié pour les quarts de finale en dictant sa loi lors de la seconde partie de match (6-2, 4-6, 6-1, 6-2).

Comme souvent quand il est titillé, l’ex-numéro un mondial s’est surpassé, élevant un peu plus encore son niveau de jeu. Van Rijthoven, lui, s’est montré trop tendre à ce niveau, commettant trop de fautes évitables. Djokovic va désormais avoir le droit à un défi plus relevé en quarts de finale contre Jannik Sinner.

 Garcia ne retrouvera pas Jabeur en quarts

Caroline Garcia aurait dû se méfier d’une Tchèque en blanc. La Française venait d’éliminer deux têtes de série, la chouchou locale Emma Raducanu, puis la Chinoise Zhang Shuai. Son huitième de finale contre la jeune joueuse de 23 ans Marie Bouzkova pouvait ressembler à une belle opportunité. Mais la Francilienne a cédé après 1h23 de jeu et deux sets assez expéditifs (7-5, 6-2). En apparence, ce résultat pourrait passer pour une contre-performance. Mais entamée physiquement, la 55e joueuse WTA n’a pu donner la plénitude de son jeu, faisant preuve d’inconstance.

Surtout, Garcia est tombée sur plus forte qu’elle. Encore méconnue, Marie Bouzkova a livré une prestation d’une justesse impeccable (quatre fautes directes seulement) jusqu’à la fin de la rencontre, empochant les quatre derniers jeux du match. Au-delà de la frustation, Garcia pourra se féliciter de son niveau de jeu affiché en première semaine, un très bon signe pour la suite de la saison.

Marie Bouzkova aura fort à faire en quart de finale contre Ons Jabeur. La Tunisienne s’est sortie d’un possible piège contre la Belge Elise Mertens au terme d’un match de très haut niveau, le meilleur depuis le début du tournoi féminin. Bousculée par une Mertens revenue à son sommet, Jabeur a dû s’employer et écarter cinq balles de set lors de la première manche. La polyvalence de son jeu et sa réussite au filet dimanche ont fait le reste.

Maria-Niemeier, “Deutsche qualität” à Londres

Tatjana Maria contre Jule Niemeier. Il fallait être sacrément audacieux pour miser sur une telle affiche en quarts de finale. Les deux Allemandes n’ont pourtant pas volé leur place à ce niveau de la compétition. Maria a dû lutter pour écarter une troisième tête de série consécutive en la personne de Jelena Ostapenko (5-7, 7-5, 7-5). La joueuse de 34 ans est une des belles histoires de Wimbledon 2022, elle qui n’avait encore jamais pris part à une seconde semaine en Grand Chelem. Passée proche de la mort en 2008 (thrombose et embolie pulmonaire), revenue deux fois à la compétition après être devenue mère, Maria a dû écarter deux balles de match pour dominer Ostapenko dimanche et continuer son parcours fou.

Elle affrontera sa compatriote Niemeier, de 12 ans sa cadette. Tombeuse de la tête de série numéro deux, Anett Kontaveit en début de tournoi, la native de Dortmund a cette fois dominé la Britannique Heather Watson (6-4, 6-2). En pleine progression, déjà au troisième tour à l’Open d’Australie en début de saison, Niemeier devrait vite grimper dans la hiérarchie, elle qui n’est encore que 97e joueuse mondiale.

Goffin poursuit son retour au premier plan

Le thriller du jour est signé David Goffin et Frances Tiafoe. Le Belge a dû s’arracher avant d’écarter l’Américain après 4h36 à haute intensité (7-6 [7-3], 5-7, 5-7, 6-4, 7-5). Mené deux manches à une, le joueur de 31 ans est resté calme et a fait parler sa science tactique. Goffin prouve qu’il a retrouvé un excellent niveau, lui qui était un habitué du Top 15 pendant plusieurs saisons, avant de voir son corps le trahir à plusieurs reprises.

Il peut légitimement lorgner le dernier carré d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière… tout comme son adversaire en quart de finale, le Britannique Cameron Norrie. Ce dernier, tête de série numéro 9, s’est imposé en trois manches face à l’Américain Tommy Paul (6-4, 7-5, 6-4).


#Wimbledon #Sinner #élimine #Alcaraz #Djokovic #autoritaire #fin #parcours #pour #Garcia #quil #faut #retenir #journée #dimanche

Leave a Comment

Your email address will not be published.