Djokovic, Humbert, Garcia : ce qu'il faut retenir de la troisième journée à Wimbledon

Djokovic, Humbert, Garcia : ce qu’il faut retenir de la troisième journée à Wimbledon

Jour 3 à Londres marqué notamment par la démonstration du tenant du titre serbe et par les performances des Tricolores décidément en verve, à l’image de Caroline Garcia et d’Ugo Humbert.

À Wimbledon,

Le maître des lieux

Vitte fait, bien fait. Après sa mise en route laborieuse et un set concédé face au Sud-Coréen Soon-woo Kwon, 81e mondial, Novak Djokovic, triple tenant du titre, s’est promené face à l’Australien Thanasi Kokkinakis. Un succès 6-1, 6-4, 6-2, sans forcer et sans jamais concéder de balle de break. Le sextuple vainqueur retrouvera au 3e tour son jeune compatriote Miomir Kecmanovic (30e).

La phrase

«C’est un mur, a expliqué l’Australien Thanasi Kokkinakis au sujet de son bourreau du jour Novak Djokovic. On a l’impression de jouer contre un mur. Il a tout bien fait. Il a eu un haut pourcentage de premières balles, il a très bien retourné. Il a été bon à la volée. Il m’a simplement rendu la situation inconfortable. Et tactiquement, il était au-dessus.»

Les perfs bleues

A 24 ans, Humbert revoit la vie en vert à Wimbledon où il avait atteint les 8es en 2019. En grosse difficulté ces derniers mois, le Messin a dominé la tête de série 3 Casper Ruud, finaliste du dernier Roland-Garros (3-6, 6-3, 7-5, 6-4). Son premier succès face à un top 10 en Grand Chelem. Place au troisième tour au Belge David Goffin (58e).

Caroline Garcia a, de son côté, fait chuter la Britannique et favorite du public Emma Raducanu, tête de série 11, balayée 6-3, 6-3 par une Lyonnaise en pleine confiance qui vient d’enchaîner sept victoires consécutives.

Comme à Roland-Garros, la jeune Diane Parry, 19 ans, franchit deux tour. La Francilienne a maté la Japonaise Mai Hontama, 139e mondiale (6-3, 6-2). Elle se donne le droit d’affronter au troisième tour la Tunisienne Ons Jabeur, qui a surclassé Kawa 6-4, 6-0.

Les défaites bleues

Trois des cinq tricolores engagés ce mercredi ont franchi le cap du deuxième tour. Quentin Halys et Adrian Mannarino restent à quai en revanche. Si Quentin Halys n’a pas démérité face au Géorgien Nikoloz Basilashvili, tête de série 22, 7-6 (9-7), 0-6, 7-5, 7-6 (7-5), Adrian Mannarino, qui fêtait son 34e anniversaire aujourd’hui a explosé face à l’Américain Tommy Paul (6-2, 6-2, 6-1) en moins de deux heures…

Le phénomène

Passé proche de la sortie au premier tour contre Lennard Struff, la pépite Carlos Alcaraz, n’a pas trop souffert ce mercredi face au Néerlandais Tallon Griekspoor (53e) 6-4, 7-6 (7/0), 6-3 en 2h06. L’Espagnol fait déjà mieux que l’an dernier où il avait échoué à ce stade de la compétition. Le 7e mondial tentera de confirmer sa montée en puissance vendredi face à l’Allemand Oscar Otte (36e).

La désillusion (britannique)

Malgré le soutien assourdissant du public du Centre Court, Andy Murray a été sorti dés le 2e tour par le gros serveur John Isner (24e) 6-4, 7-6 (7-4), 6-7 (3-7), 6-4. Une déception pour le 52e mondial qui nourrissait beaucoup d’ambition et qui n’avait jamais connu la défaite face au géant américain de 37 ans en neuf confrontations

Le chiffre

Le géant américain, John Isner, tombeur en quatre sets du chouchou de Wimbledon Andy Murray (6-4, 7-6, 6-7, 6-4), a plus que jamais fait parler la poudre avec son service et est devenu ce mercredi face au double vainqueur le cinquième joueur de l’histoire à réussir 1000 aces à Wimbledon.

La polémique

Tamara Korpatsch et Harmony Tan ne partiront pas en vacances ensemble. Tombeuse de Serena Williams, mardi soir au premier tour après un terrible duel de 3h10 de jeu, Harmony Tan, légitimement fatiguée, a décidé de déclarer forfait pour le tournoi de double où elle était engagée aux côtés de l’Allemande. Cette dernière qui n’encaissera pas le prize money, du coup, n’a pas digéré et a réglé ses comptes sur Instagram. « Je suis très triste, déçue et aussi très en colère de ne pas pouvoir jouer mon premier Grand Chelem en double. Et ce n’est vraiment pas juste pour moi. Je n’ai pas mérité ça. Elle m’a demandé avant le tournoi si on voulait jouer en double et j’ai dit oui, je ne lui ai pas demandé, c’est elle qui m’a demandé ! Si tu es fatiguée après un match de 3h la veille, tu ne peux pas être une joueuse professionnelle. C’est mon opinion.»

La pénalité

Mené 9 points à 7 au super tie‐break du cinquième set face au Tchèque Jiri Vesely, l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, qui de rage avait balancé une balle dans le ciel après la perte du quinzième point du super tie-break, a écopé d’un point de pénalité, synonyme de défaite. Terrible épilogue pour le 37e mondial, tombeur au tour précédent d’Hubert Hurcacz, demi-finaliste en titre.

L’info

La Laver Cup (23-25 septembre) devrait avoir un beau casting. Andy Murray a rejoint Rafael Nadal et Roger Federer. Le Big Four pourrait être complet puisque Novak Djokovic semble partant. Interrogé à ce sujet lors de sa conférence de presse après sa victoire du deuxième tour à Wimbledon, l’actuel 3e joueur mondial a glissé. « C’est une possibilité, en ce moment mon agent est en communication avec les organisateurs de la Laver Cup, il n’y aura rien d’officiel avant Wimbledon.»

La perf’

L’Allemande Jule Niemeier, 97e mondiale, qui participe seulement à son deuxième tournoi du Grand Chelem, a balayé l’Estonienne Anett Kontaveit, numéro 3 mondiale et tête de série 2 ( 6-4, 6-0) dès le 2e tour L’Allemande de 22 ans n’avait jamais encore battu de joueuse du top 10.

Le bide

Rien ne va plus pour la lauréate de l’édition 2017 et finaliste de l’édition 2015. Tête de série 9, l’Espagnole Garbine Muguruza a été sortie en deux sets par la Belge Greet Minnen, 88e mondiale (6-4, 6-0) dans un match du premier tour qui avait dû être reprogrammé en raison de la pluie mardi.

Le message politique

Qualifiée mercredi pour le 3e tour, l’Ukrainienne Lesia Tsurenko, tombeuse de sa compatriote Anhelina Kalinina, tête de série 29 (3-6, 6-4, 6-3), a été autorisée à porter un ruban aux couleurs nationales et a profité de sa conférence de presse pour dénoncer, selon elle, le «mensonge» russe sur la frappe au missile qui a touché un centre commercial à Krementchouk, tuant au moins 18 personnes.

Le come-back

Une Williams en chasse une autre. Serena Williams, éliminée mardi par la Française Harmony Tan au premier tour du simple, n’est plus en lice mais sa grande sœur Venus va disputer le double mixte avec Jamie Murray. Cinq fois titrée sur le gazon londonien en simple et deux fois à l’US Open, Venus Williams, 42 ans, n’a plus joué en simple depuis août dernier, et une défaite au premier tour à Chicago.

À VOIR AUSSI – Le nouveau maillot du Paris Saint-Germain en 2022-2023

#Djokovic #Humbert #Garcia #quil #faut #retenir #troisième #journée #Wimbledon

Leave a Comment

Your email address will not be published.