Comment Lucien Favre pourrait retoucher l'équipe de l'OGC Nice

Comment Lucien Favre pourrait retoucher l’équipe de l’OGC Nice

Plus de six ans après son arrivée à Nice, Walter Benitez a décidé de quitter le l’OGC Nice cet été. Libre de s’engager avec le club de son choix, le gardien argentin a rejoint le PSV Eindhoven, où il retrouvera Olivier Boscagli, en convalescence depuis une rupture des ligaments croisés du genou.

Prêté par l’AS Roma la saison dernière, Justin Kluivert n’en a pas fait assez (4 buts, 5 passes décisives en Ligue 1) pour convaincre ses dirigeants de lever l’option d’achat estimée à douze millions d’euros. L’ancien de l’Ajax Amsterdam pourrait rebondir à l’Olympique de Marseille, qui en a fait une cible pour occuper le côté gauche de son attaque.

Jordan Amavi, lui, va retourner à l’OM après quelques mois – sans éclat – dans son club formateur. Il ne devrait pas y rester très longtemps.

Ils vont partir

Il était celui qui devait incarner le projet Ineos I à l’OGC Nice. Trois ans après sa signature pour 20 millions d’euros, Kasper Dolberg est invité à aller voir ailleurs. L’international danois, qui n’a plus porté le maillot de Nice depuis sa finale de Coupe de France affreuse contre Nantes et qui est blessé pour de longues semaines à l’épaule, n’entre plus dans les plans du club et, donc, de Lucien Favre. Agé de 24 ans, Dolberg a encore une bonne cote en Europe. Nice en espère 20 millions d’euros, ce qui est toutefois loin d’être gagné. Brentford et quelques clubs allemands ont pris des renseignements.

Revenu cet hiver d’un prêt d’un an à Palmeiras, Danilo Barbosa n’a pas été convié à la reprise avec l’équipe première. Acheté huit millions d’euros, le milieu brésilien n’a jamais répondu aux attentes. Il est prié de changer d’air.

Chez les jeunes, Justin Smith va être prêté à Quevilly/Rouen et Jean N’Guessand à Nîmes.

Ils attendent de voir

Arrivé quelques jours après le rachat du club par Ineos en août 2019, Alexis Claude-Maurice n’a jamais eu vraiment la possibilité d’exprimer tout son potentiel. Libéré sous les ordres d’Adrian Ursea lors de la phase retour de la saison 2020-21, il a été l’une des principales ‘‘victimes’’ du 4-4-2 de Christophe Galtier. Malgré quelques bonnes entrées lors de la phase aller, ‘‘ACM’’ est resté un second choix pour l’ancien staff. En mars, il a décidé de se faire opérer du péroné en raison de douleurs persistantes. Depuis lundi, il est de retour sur les terrains d’entraînement. Lucien Favre pourrait être sensible à son style, technique.

Formé au club, Evann Guessand est à un tournant de sa jeune carrière. Il ne peut plus se contenter d’aussi peu de temps de jeu, comme ce fut le cas lors de la dernière saison.

Barré par Delort, Gouiri et Dolberg, l’attaquant n’a eu que des miettes. Lors de chacune de ses apparitions, il a montré de la personnalité et un réel talent offensif. Selon nos informations, cela n’a pas échappé à de nombreux clubs français (Strasbourg, Nantes, Montpellier, Clermont…), un belge (Club Bruges) et un allemand (Fribourg). Un prêt pourrait être une option car Nice compte sur lui pour l’avenir. Lucien Favre le connaît bien depuis son aventure d’une saison à Lausanne et apprécie son profil.

Ils devraient rester

Lucien Favre l’a annoncé, lundi, lors de sa conférence de presse de présentation : Jean-Clair Todibo, Khephren Thuram et Amine Gouiri, les trois plus grosses valeurs marchandes, resteront à l’OGC Nice. C’est une excellente nouvelle et un signal fort. Todibo et Gouiri auraient sans doute envisagé leur avenir ailleurs si Galtier était resté le coach du Gym.

Meilleur joueur du dernier exercice, Andy Delort (18 buts, 3 passes décisives en Ligue 1) a encore trois ans de contrat à l’OGC Nice, où il se sent très épanoui.

Favre, qui espère recruter un attaquant axial, sait qu’il s’agit d’une valeur sûre de la Ligue 1. Le Suisse compte sur lui. Le premier contact a été très positif entre les deux hommes.

Marcin Bulka, Teddy Boulhendi, Dante, Youcef Atal, Melvin Bard, Jordan Lotomba, Flavius Daniliuc, Hicham Boudaoui, Pablo Rosario, Mario Lemina, Morgan Schneiderlin et Billal Brahimi forment le reste d’une ossature solide, dont il faudra renforcer certains secteurs.

#Comment #Lucien #Favre #pourrait #retoucher #léquipe #lOGC #Nice

Leave a Comment

Your email address will not be published.